Chanson sur la Bulle d'excommunication 
du Pape Benoît XIV

Nous n'avons malheureusement aucune indication quant à l'air utilisé pour cette chanson 

 

Cette chanson pamphlétaire a été publiée en 1751 aux Pays-Bas par le Chevalier de Lussy. Chevalier de Lussy est le pseudonyme utilisé par le baron de Tschoudy pour voyager en Italie et pour éditer L'Etrenne au Pape des Francs-Maçons vengés, Réponse à la bulle d'excommunication lancée par le pape Benoît XIV l'an 1751 (ce texte est consultable à la BNF), ce qui lui valut un emprisonnement à Naples, d'où il s'évada pour gagner les Pays-Bas. 

Chanson sur la Bulle d'excommunication du Pape Benoît XIV

De Rome il est parti dit-on 
une grave censure 
Contre l'Ordre des Francs-Maçons 
le Vatican murmure 
De la Bulle Unigenitus 
c'est un nouveau symbole 
La première étoit un abus, 
l'autre est aussi frivole

De Bologne jadis prélat
Prosper était plus juste 
Des maçons il aimait l'état : 
Mais la tiare auguste 
A changé son rang et son cœur 
La dignité s'en mêle ; 
Il préfère à son propre honneur 
Un fanatique zèle.

Pape de 1740 à sa mort, Benoît XIV (1675-1758) avait été archevêque de Bologne sous son nom de Prosper Lambertini, et à cette époque il passait pour bien disposé envers la maçonnerie, dont d'aucuns ont même prétendu qu'il faisait partie. Cela ne l'empêcha pas, en 1751, de reprendre intégralement, dans la bulle Providas, la bulle in Eminenti, édictée en 1738 par Clément XII et qui avait été la première agression du Saint-Siège contre la maçonnerie.

La bulle Unigenitus mentionnée par Lussy est celle que le pape Clément XI avait fulminée contre les jansénistes au siècle précédent.

ci-contre : Benoît XIV

Au siècle suivant, on allait, tant en France qu'en Belgique, retrouver de nombreux exemples de la verve manifestée par les maçons en réponse au fanatique zèle anti-maçonnique.

Notre source pour cette page est l'ouvrage d'Adolphe Poth, De Ontwikkelingsgang van het maçonnieke lied, édité en 1956 par la Maçonnieke Stichting Ritus en Tempelbouw des Pays-Bas (p. 81). 

Retour au sommaire des chansons diverses du XVIIIe:

Retour au sommaire du Chansonnier :