On est maçon, sans qu'on y pense

 Cliquez ici pour entendre cet air

Ce cantique provient d'un imprimé (un feuillet de 4 pages + une feuille volante) de la Loge vannetaise La Philanthropie et les Arts, comprenant deux cantiques : celui-ci et Salut.

Selon Le Bihan dans son ouvrage Loges et Chapitres de la Grande Loge et du Grand Orient de France (2e moitié du XVIIIe siècle), la Loge malouine la Triple Essence fut fondée le 7 janvier 1772 et reçut des Constitutions du Grand Orient de France le 6 avril 1775. Elle avait repris ses travaux en 1799. Le Bihan ne signale pas de Loge à Vannes au XVIIIe siècle.

Selon la page historique du site de la Loge Conscience de l'Armor, c'est effectivement en 1801 que fut créée la première Loge vannetaise, La Philanthropie, qui devint en 1816 La Philanthropie et les Arts, laquelle s'éteignit en 1838. En 1885, lui succédera Progrès et Liberté, qui ne vivra que cinq ans. Ce n'est que récemment que la maçonnerie a repris vie à Vannes, avec les Loges Renouveau (Droit Humain), Le Temple de Garw'né (Grande Loge de France) et Conscience de l'Armor (Grand Orient de France).

En fait la Loge vannetaise, comme elle le mentionne, n'a fait ici que reprendre un texte antérieurement imprimé par la Loge d'origine, et dont on voit ci-contre une image. 

Voir la partition de l'air mentionné.

Retour au sommaire des chansons diverses du XIXe:

Retour au sommaire du Chansonnier :