Musée virtuel de la musique maçonnique

Sommaire du chansonnier

 

Recueils et Chansons du XVIIIe siècle

Recueils et Chansons du XIXe siècle

Recueils et Chansons du XXe siècle

Recueils et Chansons du XXIe siècle

Voyez aussi, dans des chapitres séparés :

chansons non francophones

Discographie airs profanes utilisés Chansons autour de la maçonnerie 

 

 La gravure ci-contre, dont un détail figure à la page précédente, constitue la couverture du programme du Concert blanc donné le 22 avril 1978 à l'occasion des Journées Maçonniques Internationales organisées par la Loge bruxelloise des Amis Philanthropes n°2

Un original fait partie de la collection du Grand Orient des Pays-Bas à La Haye, mais il s'agit en fait d'une des illustrations du Nouveau catechisme des francs-maçons de Travenol.

On y voit, autour du Vénérable (au centre, avec un couvre-chef), une assemblée de maçons qui semblent chanter en choeur, autour d'une table des Banquets richement garnie - et donc certainement hors du Temple, comme le confirme l'absence de décors dans la pièce. Les Surveillants sont placés chacun à une extrémité de la table en U.

A l'avant-plan, on voit que les musiciens ont abandonné leurs instruments (tous à cordes - cinq sont visibles). Sont-ce des profanes engagés pour  assurer la musique de table et exclus de ce moment rituélique? Ou sont-ce plutôt des Frères à talents membres de l'Atelier, qui se sont momentanément joints à l'ensemble chantant a capella? Cette hypothèse est-elle confirmée par le fait que l'un d'eux a déposé son violon sur le siège d'un Surveillant - à moins que celui-ci soit lui-même l'instrumentiste?

Retour à l'entrée du musée :