Musée virtuel de la musique maçonnique

Salle II : Chansons et Chansonniers Maçonniques

Dans toute société, le chanter ensemble, au même titre que le manger ensemble ou la ritualisation des rencontres, constitue un moyen privilégié de renforcer le sentiment d’appartenance. 

C’est aussi le cas de la société maçonnique.

La première édition, en 1723, des Constitutions d’Anderson comprend déjà quatre cantiques. Le premier chansonnier maçonnique français est publié dès 1737 à Paris - qui à ce moment ne compte encore que quatre Loges. Rassemblé par le flûtiste Naudot, il ne compte que 9 chansons, auxquelles 24 s’ajouteront rapidement.

Dès le XVIIIe siècle, dans de nombreux pays, des milliers de chansons et cantiques ont été composés, non seulement pour égayer les moments privilégiés où les maçons se retrouvaient autour de la table, mais aussi, en moins grand nombre, pour rehausser des cérémonies en Loge.

Notre objet est ici de mettre à la disposition des internautes intéressés les textes, et si possible les partitions (souvent audibles grâce à des fichiers midi), d'un maximum de pièces de musique maçonnique (principalement des chansons, mais aussi des musiques instrumentales - et même, occasionnellement, des poèmes). Un grand nombre remontent au siècle - le XVIIIe - où fut fondée la Franc-Maçonnerie spéculative, mais on en trouvera beaucoup de moins anciennes, et même de très récentes.

 

Pour la plupart, ces chansons ne sont plus en usage dans les Loges et sont absolument inconnues de la quasi-totalité des maçons. Il en est d'ailleurs beaucoup dont la faible qualité littéraire ou musicale ne justifierait pas la résurrection. Ces qualités n'ont cependant pas été prises en compte pour leur sélection : ce qui nous a semblé intéressant, c'est de donner un témoignage aussi complet que possible de la vie des Loges à travers leurs chansons, permettant de se forger une opinion sur l'évolution des mentalités et des usages : à côté d'aspects festifs, on verra se développer l'expression, parfois naïve, des idéaux maçonniques de Liberté, d'Egalité et de Fraternité ainsi que l'usage du symbolisme

Chaque fois que cela a été possible et nous a semblé opportun, quelques notes documentaires ont été ajoutées en vue tant de faire mieux comprendre le contexte maçonnique, culturel ou historique de la genèse d'une chanson donnée que de perpétuer la mémoire des maçons mentionnés.

Cliquez sur l'image ci-contre 
pour accéder à la table des matières du site

  

LANGUES

La plupart des chansons de ce site sont en langue française. Nous avons cependant retenu un certain nombre de chansons en d'autres langues, dont le sommaire se trouve sur une de nos pages.

Signalons également qu'une adaptation du présent site en italien a été entreprise, avec notre accord, par Federico Pignatelli dans une section du site (particulièrement riche) de la Loge romaine Har Tzion.

Pour vous abonner à notre liste confidentielle d'informations chansmac :

Si vous voulez être régulièrement informé(e) de la mise en ligne de nouvelles pages de chansons maçonniques, cliquez ici et expédiez tel quel (sans ajouter d'objet ni de texte) l'e-mail ainsi généré. Votre @dresse ne sera utilisée que pour vous transmettre de tels messages et ne fera l'objet d'aucune communication à des tiers.

Retour à l'entrée du musée :