Catalani

 

Comme on peut le voir ci-contre (à un extrait de la p. 169 du n° du 26 février 1870 du Freemasons Magazine And Masonic Mirror), un Frère nommé Catalani donnait à cette époque, à son domicile londonien, des matinées musicales au cours desquelles il lui arrivait de jouer ses propres compositions.

Peu d'informations sont disponibles sur le web quant à ce Frère compositeur, mais nous en avons quand même trouvé l'une ou l'autre, par exemple à la revue Musical World en 1868 (voir pp. 65, 126, 171, 172, 208, 209, 228, 344, 495) et 1874.

Il s'agit d'Ernesto Catalani (qui n'est pas à confondre avec Alfredo Catalani, le compositeur de La Wally) :

  • en 1874 il faisait à Londres partie de la troupe du Théâtre Royal (il y tint notamment le rôle de Papageno et celui de Pizarro dans Fidelio).
  • il donnait des cours de chant à son domicile, avec le projet de former une compagnie d'opéra
  • il a parfois été associé avec la cantatrice Luigia Leali.
  • on lui connaît les oeuvres suivantes :
  • Rimembranze Milanese, 6 canzonette per canto e piano
  • mélodie How softly day is dawning
  • la mazurka de salon Belinda pour piano

Retour à la table chronologique :

Retour à la table alphabétique :