Davidson

 

Polyhymnia, Gezangen voor de Vrijmetselaren op muziek en opgedragen aan de Achtbare Loge la Flamboyante gevestigd in het Oosten van Dordrecht door J. Davidson (Polyhymnia, chants pour les francs-maçons, mis en musique et dédiés à la Respectable Loge la Flamboyante fondée à l'Orient de Dordrecht, par J. Davidson) est un recueil publié à Dordrecht, à une date non précisée.

Cette Loge la Flamboyante fut fondée en 1812 pendant l'occupation française, et obtint donc ses constitutions du Grand Orient de France, mais sitôt terminée cette occupation, en 1813, elle se rattacha au Grand Orient des Pays-Bas, où elle porte le n° 37. Elle possède, et occupe depuis 1837, un prestigieux immeuble historique construit en 1555, De Munt (la Monnaie).

ci-dessus : la médaille du 175e anniversaire de la Loge en 1987 représente la frégate Grootmeester-Nationaal (Grand Maître National), construite en 1856 à l'initiative de la Loge  en l'honneur du centenaire du Grand Orient des Pays-Bas et du 40e anniversaire de la Grande Maîtrise du prince Frédéric (dont l'inamovible Vénérable de la Flamboyante, Schouten, constructeur naval, avait été le député de 1840 à sa mort en 1852).

Sur une page (d'un site historique sur Dordrecht) dénombrant les israélites membres de cette loge au XIXe siècle, nous avons trouvé que Jacob Davidson, né en 1786 à La Haye et décédé en 1858 à Dordrecht, membre de la Flamboyante en 1834 et 1836, était muziekmeester (maître de musique) à Dordrecht et avait été initié en 1809 à la Loge La Parfaite de la Haye.

Le recueil contient 12 chansons, dont les titres se traduisent :

  1. Notre Roi (9)

  2. Au Grand Maître National

  3. Le Prince d'Orange

  4. Au Vénérable Maître (43)

  5. Au Vénérable d'Honneur (34)

  6. Aux Frères Surveillants (33)

  7. Aux Frères Visiteurs (35)

  8. Aux Frères Officiers (19)

  9. Membres et Enfants (96)

  10. Nouveaux Initiés (7)

  11. Les Beaux-Arts (33)

  12. A la fermeture de la Loge (68)

Le texte de la plupart de ces chansons se trouve aussi au recueil (de 1814) Vrij-metselaars gezangen (nous avons indiqué après le titre le n° de page correspondant), recueil de 46 chansons, dont quelques-unes se réfèrent d'ailleurs explicitement dans leur titre à la Flamboyante.

Retour à la table chronologique :

Retour à la table alphabétique :