Denis

Jean-Baptiste Denis, danseur, chorégraphe et compositeur, est né vers 1720 à Lyon, où l'on trouve une première trace de son activité de danseur en 1739 à l'Académie Royale de Musique dans Jephté de Montéclair. Il se serait ensuite produit à Paris dans les théâtres de foire. Vers 1747 il part à Naples où en 1748 il se marie avec la ballerine Giovanna Cortini, avec laquelle il part en 1749 à Berlin, où il est appelé, en tant que maître de ballet et danseur étoile, à la cour de Frédéric II. 

la Pantaloncina

Giovanna (ou Marie-Anne) Cortini (1728-1797), dite la Pantaloncina, est plus célèbre que son mari, mais c'est surtout pour ses frasques. Après avoir paraît-il été la maîtresse de Frédéric II et de l'ami de celui-ci, Algarotti, elle fait une fugue de 10 ans en 1754 et se produit à Bruxelles, Bordeaux et Paris avant de rentrer à Berlin.

Casanova, qui l'a connue enfant à Venise, l'a retrouvée à Berlin en 1764 et à Florence en 1771.

Il y fait ses débuts avec la comédie Arlequin devenan par hazard Chataignier. Denis a créé à l'opéra de Berlin de nombreux ballets pour des opéras, notamment de Graun et Hasse, jusqu'à ce que le couple soit licencié en 1766 par souci d'économie. On ne connaît pas la date exacte de sa mort, mais il n'aurait divorcé de son épouse qu'en 1788.

Dans le Tome Die Logen in Berlin de l'ouvrage de Karlheinz Gerlach, Die Freimaurer im Alten Preußen 1738–1806, on le trouve (p. 214) dans la liste des membres et visiteurs entre 1740 et 1766 de la Mutterloge zu den drei Weltkugeln (aux Trois Globes) de Berlin, où il est mentionné, entre 1750 et 1757, comme visiteur puis comme membre.

Retour à la table chronologique :

Retour à la table alphabétique :