Michel Mainil

En cliquant ici, vous entendrez (MP3 très comprimé, mais vous pouvez l'entendre ici en bien meilleure qualité et en totalité) le début de sa composition Between the two solstices, extraite du CD éponyme (Igloo IGL188) qu'il interprète au saxophone avec Cécile Broché (violon), Chris Joris (percussions), Alain Rochette (piano), José Bedeur (contrebasse), Antoine Cirri (batterie) et DJ Landzar (effets sonores)

 

Saxophoniste et clarinettiste, Michel Mainil (1955) est un des grands musiciens de jazz belges. Il est aussi l'auteur de nombreuses compositions musicales pour le cinéma, le théâtre et l'audio-visuel.

Après des études musicales à l'Académie de Morlanwelz et aux Conservatoires de La Louvière et de Liège, il enseigne le jazz aux Académies de Courcelles et de Houdeng et est également organisateur au Centre culturel régional du Centre.

Initié en 2001 dans la Loge n° 72 du Grand Orient de Belgique, il est actuellement membre d'une autre Loge, qui porte le n° 73 ; il préside la Fraternelle belge du jazz.

Je crois qu'un artiste est par nature quelqu'un d'engagé. Pour monter sur une scène, composer, écrire, peindre, il faut être quelque part engagé. Tout en refusant, comme le disait Léo Ferré, de s'engager pour qui que ce soit. 

Michel Mainil (dans une interview mise en ligne par le Club Achille Chavée de La Louvière).

Peut-être pourrions-nous comparer le travail en loge, toujours inachevé, à un son continu, à cette note à la fois limitée et éternelle du flûtiste persan enseigné par Yves Klein. Ce travail, libéré du début et de la fin parce qu'il n'a ni commencement ni achèvement, est peut-être lui aussi semblable à l'homme dans son infinie bleuité.

Michel Mainil (dans son article Voyages en notes et couleurs bleues paru en 2019 dans le n° 113, intitulé Franc-maçonnerie et Musique - Hommage à Paul Danblon, de la revue La Pensée et les Hommes)

Retour à la table chronologique :

Retour à la table alphabétique :