Henri RAVINA

Cliquez ici pour entendre (voir ci-dessous) sa pièce La Danse dans un fichier midi séquencé par Jos. Van Roy

 

couverture d'un recueil de partitions consultable sur le site de l'Université américaine de Rochester (Etat de New-York)

C'est sa mère, professeur de piano réputée, qui initia Jean-Henri RAVINA (1818 - 1906) à cet instrument.

Enfant prodige, il entama sa carrière de concertiste à huit ans à la Société Philharmonique de Bordeaux en enthousiasmant le célèbre violoniste Rode, qui le prit sous sa protection. Le pianiste Zimmermann l'emmena à Paris en 1831, pour suivre ses cours au Conservatoire, où il obtint le premier prix de piano en 1834 et celui d'harmonie et accompagnement en 1835. A 17 ans, il y était déjà professeur adjoint, mais abandonna cette position dès 1837 pour entamer une brillante carrière de virtuose à Paris, avec des tournées en Russie et Italie, en 1858, et en Espagne, en 1871.

Il composa abondamment pour son instrument : un concerto, de nombreuses études, des pièces de salon, des arrangements à quatre mains (notamment des symphonies de Beethoven), ...

Son épouse Laetita Sari (1822-1893) était également pianiste et compositeur. 

Il figure, avec la mention Ravina Henry, compositeur, professeur au conservatoire, au Registre Matricule (établi à la fin du XIXe siècle) de la Loge parisienne Les Frères Unis Inséparables

On voit que c'est dans une autre Loge, La Bonne Union, qu'il devint Maître. 

  

 Classical Music Archives

Classical Music Archives 

Media file from the Classical Archives - by permission.

Le remarquable site Classical music archives (ce site est payant en accès total, mais - moyennant inscription - gratuit en accès limité) est un des plus riches qui soit en fichiers midi (au 5 janvier 2006, 35181 pièces de 1959 compositeurs classiques). On peut y entendre 6 oeuvres de Ravina, séquencées par J. van Roy, que nous remercions de nous avoir aimablement autorisé à utiliser ici le premier, Danse (3' 32"), que vous entendez actuellement.

Les cinq autres sont :

  • Elégie [2:35]

  • Le Petit Boléro [3:45] 

  • Nocturne [5:31] 

  • Nuit Etoilée [2:48] 

  • Valse 1 [2:32]

Celui que vous entendez correspond à la partition dont la première page, ci-dessous reproduite, est extraite du recueil susmentionné.

On peut également entendre pas mal d'oeuvres de Ravina sur Youtube (exemples : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Retour à la table chronologique :

Retour à la table alphabétique :