Zemlinski

En cliquant ici, vous entendrez un extrait de son Lied Der Jungfrau (qui est un de ses Sechs Gesänge Opus 13, sur des poèmes de Maeterlinck) sur le double CD Complete choral works and orchestral songs (EMI 7243 5 57024 2 5)

 

Alexandre von Zemlinski (1871-1942) étudie à partir de 1888, au Conservatoire de Vienne, le piano, l'harmonie, le contrepoint et la composition. Ses premières compositions impressionnent Brahms. En 1895–1896, il travaille avec Arnold Schönberg qui lui dédie son op. 1 et qui deviendra son beau-frère en 1901.

Il mène à Vienne sa carrière de compositeur, de chef d'orchestre et de pédagogue (enseignant la composition, il eut comme élèves Alban Berg et Anton Webern, et plus tard Wolfgang Korngold). A partir des années 1910, il occupe également diverses fonctions à Prague et en Allemagne. Mais l'antisémitisme du régime nazi l'amène à quitter ce pays en 1933, puis l'Autriche en 1938 pour se réfugier aux Etats-Unis, où son génie n'est guère reconnu. Après sa mort, il tombera d'ailleurs dans un oubli aussi complet qu'injuste pendant quelques dizaines d'années.

Son appartenance maçonnique, datant du tournant du siècle, est attestée (notamment par Nettl et Basso), mais nous ne disposons pas de détails à ce sujet. La maçonnerie restant à l'époque interdite en Autriche, sans doute fut-il initié dans une Grenzloge (loge frontalière) en Hongrie comme beaucoup de maçons viennois.

Retour à la table chronologique :

Retour à la table alphabétique :