Un Hymne maçonnique de Boieldieu

 

C'est à l'obligeance du créateur du Fonds Michel Chomarat de la Bibliothèque municipale de Lyon que nous devons d'avoir pu exhumer sur ce site une pièce exceptionnelle et, à notre connaissance, totalement méconnue (même si elle est mentionnée au catalogue des oeuvres du compositeur): la partition d'un hymne maçonique (sic) composé vers 1810 par le compositeur de la Dame Blanche, François-Adrien Boieldieu (1775-1834), sur des paroles d'Auguste-Louis-Charles La Garde-Chambonas, comte de Messence.

Nous l’en remercions chaleureusement, ainsi que le musicologue lyonnais Jacques Filleul qui a été notre intermédiaire auprès de lui.

De l'Eternel adorons la puissance,
dans notre temple il instruit ses enfans
à secourir la timide innocence,
servir le faible et punir les méchans.

Entends sa voix, toi que son coeur appelle,
mets en ton Dieu ta force et ton appui :
sers l'amitié, sois un sujet fidèle,
sois digne enfin et de nous et de lui.

Viens parmi nous tu seras notre frère,
goute en ces lieux les charmes de la paix;
et que tes jours, rendus à la lumière,
soient tous comptés par de nouveaux bienfaits.

Retour au sommaire des chansons diverses du XIXe:

Retour au sommaire du Chansonnier :