Une maçonne après sa Réception

Cliquez ici pour entendre un MP3 de l'air donné par la Clé du Caveau, d'après cette page du site NEUMA.

Cliquez ici pour entendre la version de cet air donnée par la Lire

On trouve cette chanson aux pages 129-30 du Recueil de chansons pour la maçonnerie des hommes et des femmes (Recueil de Sophonople). 

Nous ne l'avons encore rencontrée nulle part ailleurs.

C'est une variation de plus sur un thème classique, celui de la pureté des sentiments entretenus en Loge d'Adoption

Il est à remarquer que toutes les rimes sont en -eur ou en -onne.

Voir ici sur l'air Quel désespoir !


                     
U N E  M A ç O N N E

APRèS SA RéCEPTION.

Air : Quel désespoir !

QUelle douceur,
En ce jour, charmante Maçonne,
Quelle douceur
Ne doit pas goûter votre cœur ?

Dans la splendeur
Du spectacle qui vous étonne,
Voyez, ma Sœur,
Le gage de votre bonheur.

Si le goût assaisonne,
L'aimable vertu couronne
Les plaisirs que nous donne
Un nœud si doux & si flatteur.

Que la pudeur,
Dont la gloire nous environne,
Et la candeur
Fassent votre unique grandeur.

Sur nous chacun raisonne ;
Mainte et mainte personne
En nous voyant, frissonne
Tout à coup de crainte & d'horreur.

En vain l'erreur
Des plus grands vices nous soupçonne ;
De leur fureur
Un Maçon est toujours vainqueur.

Retour au sommaire du recueil de Sophonople :

Retour au sommaire du Chansonnier :