Cantique pour une Fête de Baptême

 

Ce Cantique pour une Fête de Baptême figure aux pp. 32-35 du recueil (1867) d'Orcel, qui le signe lui-même.

C'est un appel (très dramatisé et insistant) à la générosité, destiné à être chanté pendant la quête d'une cérémonie de Baptême maçonnique. Tant par son esprit que par son leitmotiv Donnez, donnez !, il évoque le cantique Fraternité de Bruguière.

Plus de 20 ans après un conflit entre maçons lyonnais quant à l'opportunité d'un tel Baptême, cette page montre que la pratique (s'adressant ici, non pas à des nouveaux-nés - comme pourrait le donner à penser, en milieu catholique, l'emploi du mot baptême - mais à des adolescents) s'en était poursuivie.

Il n'y a pas de mention d'air.


   
      
  

Cantique 

Pour une Fête de Baptême

 

 Donnez ! donnez !

 

A TOUS LES FRÈRES. 

Donnez, donnez ! Répondez a l'appel 
Que ma voix vous adresse ; 
Donnez, donnez ! En ce jour solennel, 
Secourez la détresse ! 
Maçons de tous les rangs, 
Frères de tous les grades ! 
De tant d'êtres souffrants,
Indigents ou malades,
Que vos dons généreux
Soulagent la misère...
Ecoutez ma prière !
Ah ! prenez pitié d'eux ! 
Pitié, frères ! pitié pour eux !

 
II 

A TOUTES LES SOEURS.

Donnez, donnez ! O nos aimables sœurs, 
Au cœur tendre et sensible! 
Donnez, donnez ! A toutes les douleurs 
Votre âme est accessible. 
Vous, que l'on voit toujours 
Où gémit la souffrance, 
En portant des secours, 
Ranimer l'espérance ! 
Que vos dons généreux 
Soulagent la misère 
De l'enfant, de la mère... 
Ah ! prenez pitié d'eux !
Pitié, mes sœurs ! pitié pour eux !

 
III

AUX PARRAINS ET AUX MARRAINES.

 Donnez, donnez ! Parrains à votre tour ;
 Et vous aussi, Marraines !
Donnez, donnez ! Afin que ce beau jour 
Allège bien des peines ! 
Montrez-vous bienfaisants, 
Pour qu'envers leurs semblables 
Vos filleuls, vos enfants, 
Soient bons et charitables. 
Pour des frères nombreux 
Qu'assiége la misère, 
Ecoutez ma prière... 
Ah ! prenez pitié d'eux ! 
Pitié pour eux ! pitié pour eux ! 

 
IV

 aux LOWTONS.

 Donnez, Donnez ! Vous, jeunes Lowtons, 
Nos bien-aimés pupilles !
 Donnez, donnez ! A de sages leçons 
Pour vous montrer dociles ! 
Fidèles au devoir 
Dès votre adolescence, 
Remplissez notre espoir 
Par votre bienfaisance ; 
D'orphelins malheureux
Chacun de vous est frère ; 
Soulagez leur misère... 
Ah ! prenez pitié d'eux ! 
Chers Lowtons ! pitié pour eux !

 
V

AUX ENFANTS QUI VIENNENT D'être baptisés

Donnez, donnez ! Joyeux enfants, qu'ici
On fête aujourd'hui même ;
Donnez, donnez ! Solennisez ainsi
L'heureux jour du baptême !
Songez à l'orphelin
Qui languit et qui pleure,
Souffrant le froid, la faim,
Dans sa triste demeure.
Pour tous ces malheureux
Montrez un coeur de frère ;
Soulagez leur misère...
Ah ! prenez pitié d'eux ! 
Heureux enfants ! pitié pour eux !

 
VI

Remercîments

Merci ! Merci ! Pour vous, aimables Soeurs,
Pour vous tous, ô mes Frères !
Merci ! Merci ! Vos bons et nobles coeurs
Comblent mes voeux sincères !
Le vieillard, l'orphelin,
Et la veuve affligée
Pourront donc voir enfin
Leur peine soulagée.
De vos dons généreux
Mon âme est satisfaite ;
Et ma voix vous répète,
Au nom des malheureux :
Merci, cent fois ! merci pour eux !

                             Frère Orcel, 18e.

Retour au sommaire du Recueil d'Orcel:

Retour au sommaire du Chansonnier :