Splendeur de Saint-Jean

 

Même en ayant consulté plusieurs correspondants transalpins, nous n'étions jamais arrivés à trouver une chanson maçonnique en italien (hormis l'une ou l'autre traduction d'hymnes anglais, à jouer sur la musique d'origine).

Mais nous avons découvert celle-ci à la p. 207 de l'ouvrage de Bazot Morale de la Franche-maçonnerie, qui en donne le texte italien, sa traduction et les circonstances de sa création : la Saint-Jean d'hiver 1819 du Grand Orient de France ; il est assez amusant que cette chanson maçonnique, une des rares à avoir été composée en italien ... l'ait été en France (et c'est sans doute la raison pour laquelle elle n'est pas connue en Italie).

Nous connaissions déjà Balocchi comme compositeur, mais nous savons qu'il était aussi librettiste. Nous ne devons donc pas nous étonner qu'ici il intervienne seulement comme auteur des paroles. L'auteur de la musique, le Frère Pellegrini, venait d'arriver d'Italie à Paris où il avait été engagé par le Théâtre-Italien. 

Mais la partition en est, selon toute probabilité, malheureusement perdue.

Di sovrumana luce,
Quai limpido torrente
Investe l'Oriente
Di nitido fulgor !
Dal ciel ver noi discende,
Cinto di bel splendore,
L'eccelso protettore
De' franchi murator!
O fortunate giorno !
Di gioja inonda il cor.

Quel éclatant torrent d'une lumière divine a rempli
l'Orient de sa resplendissante clarté !

Le puissant protecteur des maçons (Saint-Jean) descend du ciel vers nous, environné d'une splendeur radieuse.

O jour fortuné ! tu inondes nos coeurs d'allégresse !

 

Paroles du Frère BALOCCHI, musique du Frère PELLEGRINI. (Grand Orient de France, Saint-Jean d'hiver, in-4, 5819 , p. 27.)

 Autres chansons en italien

Retour au sommaire des chansons diverses du XIXe:

Retour au sommaire du Chansonnier :