Splendeur de Saint-Jean

(Strophi Massonici)

 

Les chansons maçonniques en italien sont rares.

Nous avons découvert celle-ci à la p. 207 de l'ouvrage de Bazot Morale de la Franche-maçonnerie, qui en donne le texte italien, sa traduction et les circonstances de sa création : la Saint-Jean d'hiver 1819 du Grand Orient de France ; il est assez amusant que cette chanson maçonnique, une des rares à avoir été composée en italien ... l'ait été en France (et c'est sans doute la raison pour laquelle elle ne semble guère connue en Italie).

Nous connaissions déjà Balocchi comme compositeur, mais nous savons qu'il était aussi librettiste. Nous ne devons donc pas nous étonner qu'ici il intervienne seulement comme auteur des paroles. L'auteur de la musique, le Frère Pellegrini, venait d'arriver d'Italie à Paris où il avait été engagé par le Théâtre-Italien. 

Mais la partition en est, selon toute probabilité, malheureusement perdue.

Di sovrumana luce,
Quai limpido torrente
Investe l'Oriente
Di nitido fulgor !
Dal ciel ver noi discende,
Cinto di bel splendore,
L'eccelso protettore
De' franchi murator!
O fortunate giorno !
Di gioja inonda il cor.

 

Quel éclatant torrent d'une lumière divine a rempli
l'Orient de sa resplendissante clarté !

Le puissant protecteur des maçons (Saint-Jean) descend du ciel vers nous, environné d'une splendeur radieuse.

O jour fortuné ! tu inondes nos coeurs d'allégresse !

 

Paroles du Frère BALOCCHI, musique du Frère PELLEGRINI. (Grand Orient de France, Saint-Jean d'hiver, in-4, 5819 , p. 27.)

Cette édition n'est cependant que partielle : nous avons en effet trouvé, dans les feuillets de la Loge de l'Union de Famille (en deux éditions différentes par la typographie, mais de contenu identique), la page ci-dessous, qui donne (au lieu de seulement le premier) les 3 couplets de ce cantique, sous le titre Strophi Massonici, paroles du Très Cher Frère Balocchi, musique du Très Cher Frère Pellegrini (membre de l'Union de Famille) :

Strophi Massonici

Paroles du Très Cher Frère Balocchi

Musique du Très Cher Frère Pellegrini 

(Membre de l'Union de Famille).

Di sovrumana luce,
Quai limpido torrente
Investe l'Oriente
Di nitido fulgor !
Dal ciel ver noi discende,
Cinto di bel splendore,
L'eccelso (*) protettore
De' franchi murator!
O fortunate giorno !
Di gioja inonda il cor.

Dell' almo creatore
Interprete diletto,
Tu, che ci leggi in petto,
Spiegagli il noslro amor!
Reca all' eterne sfere
I puri omaggi, e i voti
Che gli porgiam divoti
Con tenero fervnr:
O fortunato giorno!
Di gioja inonda il cor.

Fa che beneficenza,
Virtù, fraterno amore,
Semprè più vivo in core,
Destino il sacro ardor;
Che, fra gli augusti arcani,
All' are e al tempio intorno,
Di vaga luce adorno,
Il ver risplende ognor.
0 fortunato giorno!
Di gioja inonda il cor.

(1) San Giovanni, padrone de' Franchi muratori.

Quel éclatant torrent d'une lumière divine a rempli
l'Orient de sa resplendissante clarté !
Le puissant protecteur des Francs-Maçons
(Saint-Jean) descend du ciel vers nous, environné d'une splendeur radieuse.
O jour fortuné ! tu inondes nos cœurs d'allégresse !

 

Interprèfe chéri du grand Architecte, toi qui_lis dans nos cœurs, peins-lui notre amour!
Porte jusqu'aux régions éternelles les purs hommages et les vœux que nos âmes, pénétrées d'une tendre ferveur, élèvent vers lui.
O jour fortuné ! tu inondes nos cœurs d'allégresse !

 

Fais que, chaque jour, la bienfaisance, la vertu, l'amour fraternel, règnent davantage en nos cœurs, et qu'ils y allument le foyer de leur ardeur sacrée ;
Et que, pendant la célébration cle nos mystères, la vérité brille dans nos temples et sur nos autels, de la lumière la plus éclalante.
O jour fortuné ! tu inondes nos cœurs d'allégresse !

 

 Autres chansons en italien

Retour au sommaire des chansons diverses du XIXe:

Retour au sommaire des feuillets de l'Union de Famille  :

lillecr.jpg (67586 octets)