Franz Anton Ries

 

Fils d'un trompettiste à la cour de l'Électeur de Cologne à Bonn, Franz Anton Ries (1755-1846) est lui-même le père de Ferdinand Ries

Enfant prodige du violon, il est engagé à Vienne dès ses 11 ans.

Mais il se réinstalle bientôt à Bonn, où il aura Beethoven comme élève. 

Il a été membre sous le nom de Parmenio de la section de Bonn, Stagira, des Illuminés de Weishaupt et ensuite de la Loge de Bonn les Frères Courageux.

Retour à la table chronologique :

Retour à la table alphabétique :