Chanson des Maîtres

Par le Frère DE LANSA.
des Constitutions d'Anderson traduites par la Tierce (1742)

 Cliquez ici pour entendre le fichier midi de cette partition
 

Cette Chanson des Maîtres figure également au Chansonnier de Naudot.

Mais la partition (qui ne sera à notre connaissance réutilisée par aucun chansonnier ultérieur) est ici différente.


 

I.

Tous de concert chantons 
A l'honneur de nos MAITRES, 
A l'envi célébrons 
Les Faits de leurs ANCETRES 
Que l'Echo de leurs noms 
Frappe la Terre & l'Onde, 
Et que l'ART DES MACONS 
Vole par tout le Monde.

II.

Les Rois les plus puissants, 
Que vit naître l'Asie, 
Savaient des Bâtiments 
La juste Symétrie ;
Et des PRINCES MACONS, 
Marqués dans l'Ecriture 
Aujourd'hui nous tenons 
La noble Architecture.

III.

Par leur Postérité‚ 
L'ART ROYAL dans la Grèce, 
Parut dans sa beauté, 
Dans sa délicatesse ;
Et, peu de temps après, 
VITRUVE savant homme 
L'accrût avec succès 
Dans la superbe Rome.

IV.

De là tout l'Occident 
Reçût cette Science ;
Et principalement 
L'Angleterre & la France ;
Où parmi les loisirs 
D'une agréable vie 
On jouit des plaisirs 
De la MACONNERIE.

V.

Nous qui voyons ce temps, 
Cet heureux temps, mes FRERES, 
Et le Nectar charmant 
Remplir souvent nos verres ;
Bénissons à jamais 
Du MONDE l'ARCHITECTE 
Qui joint à ses bienfaits 
Ce jus qui nous humecte.

CHŒUR 

A l'ART ROYAL plein d'une noble ardeur, 
Ainsi qu'à ses secrets rendons hommage 
Tout bon MACON les garde dans le cœur, 
Et de l'ANCIENNE LOGE ils sont le gage.

 

Retour au sommaire des chansons anciennes :

Retour au sommaire du chansonnier d'Anderson :