Most Excellent Master's Song

cliquez ici pour entendre un fichier mp3 de cette partition, séquencé par C.

Nous avons trouvé ce Most Excellent Master's Song dans le Craftsman and Freemason's Guide (pp. 128-130) paru à Cincinati en 1854.

On trouve la même partition aux pp. 80-1 de Masonic Harp en 1858, cependant que deux autres partitions pour le même texte figurent aux pp. 82 (avec la mention d'air The twins of Latona, mais cet air est différent) et 84.

Celle de la p. 84 se trouve également (dans un autre ton, et mentionnée comme d'origine portugaise) aux pp. 137-9 du Masonic Orpheus de 1870.

Mais on en trouve une édition plus ancienne en 1817 dans The Free mason’s Library and General Ahiman Rezon de Samuel Cole (pp. 230-3).

Le texte est dû à Thomas Smith Webb (1771-1819), Deputy Grand High Priest of the United States, General Grand Chapter ; nous n'avons trouvé aucune indication sur l'origine de la musique.

à droite : Tablier de Most Excellent Master    

Il s'agit, dans le Rite d'York américain, du 3e des 4 side-degrees du Royal Arch. Ce grade est réservé à des passés Vénérables.

On peut consulter ici le rituel américain, tiré du Duncan's Masonic Ritual and Monitor de 1866 qui figure dans la partie maçonnique du monumental site Internet Sacred Text Archive. On y voit que les différents couplets interviennent pour ponctuer certains moments de la cérémonie.

On en trouve une version française en 3 parties (1, 2, 3) sur le blog Hauts Grades. Elle n'en est pas une traduction complère et littérale, et omet même certains passages. C'est de cette traduction que nous citons les passages chantés qui y sont mentionnés (5 sur 8).

Most Excellent Master's Song

To be sung when one is received into that degree.

All hail to the morning 
That bids us rejoice; 
The temple's completed, 
Exalt high each voice; 
The cap-stone is finish'd, 
Our labour is o'er; 
The sound of the gavel 
Shall hail us no more.

To the Power Almighty, who ever has guided
The tribes of old Israel, exalting their fame,
To him who hath govern'd our hearts undivided,
Let's send forth our voices, to praise his great name.

Companions, assemble 
On this joyful day 
Th' occasion is glorious, 
The key-stone to lay; 
Fulfill'd is the promise, 
By th' Ancient of Days, 
To bring forth the cap-stone, 
With shouting and praise.

There's no more occasion for level or plumb-line,
For trowel or gavel, for compass or square;
Our works are completed, the ark safely seated,
And we shall be greeted as workmen most rare.

Now those that are worthy, 
Our toils who have shar'd, 
And prov'd themselves faithful, 
Shall meet their reward. 
Their virtue and knowledge, 
Industry and skill, 
Have our approbation, 
Have gain'd our good will.

We accept and receive them most excellent masters,
Invested with honours, and power to preside;
Among worthy craftsmen, wherever assembled,
The knowledge of masons to spread far and wide.

Almighty Jehovah, [Almighty Creator dans certaines éditions]
Descend now, and fill 
This lodge with thy glory, 
Our hearts with good will! 
Preside at our meetings, 
Assist us to find 
True pleasure in teaching 
Good will to mankind.

Thy wisdom inspired the great institution,
Thy strength shall support it, till nature expire;
And when the creation shall fall into ruin,
Its beauty shall rise, through the midst of the fire! 

Chant pour la réception 

au grade de Très Excellent Maître

Salut au matin 
qui nous porte la joie,
Le Temple achevé, 
exaltons tous nos voix.
Le claveau est taillé,
 nos travaux sont finis.
Le son du maillet 
ne battra plus ici.

 
 
 

 Compagnons assemblés, 
O jour radieux,
La clé va être mise, 
instant glorieux,
Accomplie la promesse 
par l'Eternel Dieu,
Posons la Clé de Voûte,
Crions, Prions Dieu !

Il n'y a plus d'ouvrage pour le niveau, le plomb,
Pour truelle ou maillet, pour compas, équerre.
Nos travaux finis, l'Arche au Lieu Très Saint,
Nous serons salués, Ouvriers exemplaires.

  
 
 
 
 
 
 

On t'accepte et reçoit Très Excellent Maître,
Revêtu d'honneur et prêt à propager
Parmi les Compagnons, où qu'ils soient assemblés,
Le savoir des Maçons, pour les gouverner .

Tout Puissant Adonaï, 
viens et remplis
La Loge de Ta Gloire 
et nos cœurs de l'Esprit.
Préside à nos tenues. 
Aide-nous à trouver
La joie vraie d'enseigner 
le Bien au monde entier.

 
 
 
 

Other english-speaking songs

Retour au sommaire des chansons diverses du XIXe:

Retour aux chansons de hauts grades :