Gute Nacht

 Cliquez ici pour entendre cet air

A la page 127 (nº 97) d'un chansonnier allemand (*) datant sans doute de 1863 (c'est en tout cas la date figurant à la fin de la préface), nous avons trouvé la chanson suivante, dont la mélodie y est attribuée à Mozart.

(*) Maurerisches Gesangbuch mit eingedruckten mehrstimmigen bearbeiteten Melodien. Herausgegeben von Georg Friedr[ich] Menge, Meister v[om] St[uhl] der Loge zum Tempel des Lichtes in Hildesheim im musikalischen Theile bearbeitet von Philipp Tietz, deren 1. Aufseher. Hildesheim: Gerstenberg'sche Buchhandlung, s. a. [= 1863]. - XVI, 240 S.

On trouve également ce chant (avec des paroles un peu différentes) dans un chansonnier (**) antérieur (1842), qui ne contient pas de partitions, mais qui attribue également la musique à Mozart.

(**) Liederbuch des Logenbundes im Königreiche Hannover. Hannover : Gedruckt bei den Br[üde]rn Jänecke, 1842.

On trouvera ci-dessous la partition ainsi que les deux textes.

Il ne s'agit d'aucune mélodie connue de Mozart, et les musicologues doutent de cette attribution.

Signalons que cet air a fait l'objet en 1997 d'un enregistrement, sur un CD publié par l'association philanthropique malinoise H.O.O.P. 

Les traductions françaises sont l'oeuvre d'Alain Pie., que nous remercions ici.

Texte de 1842

Gute Nacht!
Unser Tag'werk ist vollbracht.
Froh genossen floh'n die Stunden
Von der Eintracht Band umwunden;
Allen, die sie froh vollbracht,
Gute Nacht.

Harmonie
Flieh aus unserm Kreise nie!
Im Bewusstsein edler Thaten,
Reicher, schöner Segenssaaten,
Schweb' um uns so spät als früh
Harmonie!

Süße Ruh'
Führ' die stille Nacht uns zu
Ach, in Krankheit, Schmerz und Kummer
Flieht jetzt Manchen Ruh' und Schlummer!
Jedem Dulder ströme zu
Sanfte Ruh'!

Gute Nacht!
Allen Brüdern, gute Nacht!
Säh'n wir Einen hier nicht wieder, -
Dann tön' ihm im Klang' der Lieder:
"Auch dir, der nicht mehr erwacht,
Gute Nacht!"

Bonne nuit!
Notre tâche de ce jour est accomplie.
Dans la joie s'écoulèrent les heures
Dans les lacs des liens de la concorde;
À tous ceux qui les ont passées dans la joie
Bonne nuit!

Harmonie
Ne sors jamais de nos rangs!
Dans la conscience de nobles actions,
De riches et belles semences de bonheur providentiel,
Entoure-nous aussi bien le soir que le matin,
Harmonie!

Doux repos,
Apporte-nous la paisible nuit.
Ah, dans la maladie, la douleur et le souci,
Le repos et le sommeil fuient maintenant plus d'un!
À qui souffre avec patience, afflue,
Doux repos!

Bonne nuit!
À tous les frères, bonne nuit!
Si nous devions ne pas en revoir un ici,
Alors que retentisse pour lui dans le son de nos chants :
"À toi aussi, qui ne te réveilleras plus,
Bonne nuit!"

Texte de la partition ci-dessus

 1. Gute Nacht, gute Nacht!
Unsre Arbeit ist vollbracht.
Von dem Bruderband umschlossen,
ist uns schön der Tag verflossen.
Wer ihn froh mit uns vollbracht.
Gute Nacht, gute Nacht!

2. Harmonie, Harmonie,
weich aus unserm Kreise nie!
Laß uns baun in Frieden alle
unsers Tempels stille Halle!
Schweb um uns voll Sympathie,
Harmonie, Harmonie!

3. Süße Ruh, süße Ruh,
führe nun die Nacht uns zu!
Ach, in Krankheit Schmerz und Kummer
Flieht wol manchen jetzt der Schlummer!
Jedem Dulder ströme zu
Suße Ruh, süße Ruh!

4. Gute Nacht, gute Nacht!
Allen Brüdern, gute Nacht!
Säh'n wir einen hier nicht wieder,
tönet ihm im Klang der Lieder:
dir auch, der nicht mehr erwacht,
Gute Nacht, gute Nacht

 1. Bonne nuit, bonne nuit!
Nos travaux sont accomplis.
Pris dans les liens fraternels,
une belle journée pour nous s'est écoulée.
Qui l'a passée dans la joie avec nous.
Bonne nuit, bonne nuit!

2. Harmonie, harmonie,
ne quitte jamais nos rangs!
Permets-nous de construire tous ensemble en paix
De notre temple la paisible salle!
Entoure-nous de ta sympathie,
Harmonie, harmonie!

3. Doux repos, doux repos,
Apporte-nous maintenant la nuit!
Ah! Dans la maladie, la douleur et le souci,
le sommeil semble fuir maintenant plus d'un!.
À celui qui souffre avec patience, afflue,
Doux repos, doux repos!

4. Bonne nuit, bonne nuit!
À tous les frères, bonne nuit!
Si nous devions ne pas en revoir un ici,
Faites-lui retentir dans le son de vos chants:
À toi aussi, qui ne te réveilleras plus,
Bonne nuit, bonne nuit

Freimaurer Kantaten & Lieder

Retour au sommaire des chansons diverses du XIXe:

Retour au sommaire du Chansonnier :