Modestia cum Libertate

 

 

La Loge zürichoise Modestia cum Libertate (qui fait partie de la Grande Loge Suisse Alpina) fut fondée en 1771 sous le nom de la Discrétion mais choisit l'année suivante son nom actuel, en même temps qu'elle adoptait la langue allemande et adhérait à la Stricte Observance Templière sous la direction de Diethelm Lavater (1743-1826 ; il fut initié en 1765 à la Loge d'Erlangen Libanon zu 3 Cedern), personnalité qui joua un rôle important dans l'établissement du Rite Ecossais Rectifié et de la Stricte Observance Templière (on trouvera plus de précisions à ce sujet sur un site spécialisé dans l'histoire du RER).

C'est une Loge qui a toujours été riche en artistes et particulièrement en musiciens. Les compositeurs Anton Liste, Philipp Christoph Kayser et Boris Mersson en ont été membres et c'est pour l'inauguration du nouveau bâtiment de cette Loge que le premier composa en 1811 une cantate.

Son - plus célèbre - quasi-homonyme Franz Liszt en fut membre d'honneur.

L'historien Johann Jakob Hottinger, 1783-1860, qui allait être le premier Grand Maître d'Alpina, y fut initié en 1813.

ci-dessus : publication éditée par la Loge en 1922 pour son 150e anniversaire ; ci-dessous : son Temple à cette époque.

Retour au sommaire des Loges:

Retour à l'entrée du musée :