On Masons and Masonry

Cliquez ici pour entendre le fichier midi de la première partition ci-dessous 

Cliquez ici pour entendre le fichier midi de la deuxième partition ci-dessous 

Chanson dédiée au comte de Loudun.

John, 4e comte de Loudun (1705-1782) - ou Londoun, ou Loudon, en anglais - a été, pour l'année 1736-1737, le 19e Grand Maître de la Grande Loge d'Angleterre, et fut gouverneur de la Virginie de 1756 à 1757.


 

On Masons and Masonry

To the R. Hon. the Earl ou Loudon, Grand Master, these 4 Plates are humbly inscrib'd.

By Masons Art y aspiring Dome,
In various Columns shall arise,
All Climates are their native Home,
Their godlike Actions reach y Skyes
Heroes & Kings revere their Name,
And Poets sing their deathless Fame.

Great, Generous, Noble, Wise and Brave,
Are Titles they most justly claim,
There Deeds shall Live beyond y Grave,
Which Babes unborn shall loud proclaim:
Time shall their glorious Acts enroll,
Whilst Love and Friendship charms y Soul. 

Sur les Maçons et la Maçonnerie.

Au Vén. Hon. le Comte de Loudon, Grand Maître, sont humblement dédiées ces 4 gravures (1).

Par un art de maçon et une voûte sublime 
ils s'élèveront dans diverses colonnes,
Tous les climats sont leur patrie, 
leurs actions divines atteignent les cieux,
Des héros et des rois révèrent leurs noms
Et des poètes chantent leur gloire immortelle.

Grands, généreux, nobles, sages et courageux
Sont des titres qu'ils revendiquent avec raison.
Leurs actions vivront au-delà du tombeau
Que des êtres futurs proclameront bien haut :
Le temps déroulera leurs actions glorieuses
Pendant que l'amour et l'amitié enchantent l'âme.

Cet air est en fait l'air final, composé par Carey, du premier opéra maçonnique, The Generous Freemason (1730) ; la dédicace est donc celle de l'édition illustrée, et non celle de la chanson elle-même

Le texte, sous le titre Ode aux Francs-maçons, figure aussi aux chants maçonniques usuels annexés à la seconde édition (1738) des Constitutions d'Anderson.

La chanson figure également, sous le n° 10, dans le chansonnier d'Ahiman Rezon ; le premier vers s'y écrit By Masons Art th' aspiring Domes.

En voici une partition plus moderne.

Other english-speaking songs

Retour à Ahiman Rezon :

Retour au sommaire du Chansonnier :