Couplet au Vénérable d'Honneur

Cliquez ici pour entendre le fichier de cette chanson, séquencé par Christophe D.

Cette chanson, dont on voit la partition dans la colonne de droite, est la 5e du recueil Polyhymnia de Davidson. Avec 4 bémols à la clef, elle utilise une tonalité (La bémol majeur) plutôt rare dans le répertoire maçonnique.

Le texte (dans la colonne de gauche) se trouve (p. 34, reproduite ci-dessous) dans le recueil (1814) Vrij-metselaars gezangen (qui renseigne un air différent, on parle de philosophie) où il est spécifié qu'il est propre à la Loge la Flamboyante de Dordrecht, laquelle est précisément celle de Davidson, à laquelle est dédié son recueil Polyhymnia.

COUPLET

AAN DEN

VENERABLE D’HONNEUR

DER ACHTBAARE LOGE LA FLAMBOYANTE

In het Oosten van DORDRECHT,

Gezongen bij de Installatie derzelve,

(Wijze : On parle de Philosophie.)

Gij, tot den Eersten rang geklommen
In onzen tempel ! gij, Sieraad
En Zuil van onze heiligdommen ;
Wien 't hart voor Broederliefde slaat !
Voor 't nut, dat wij van u genoten,
En dat ge ons verder schenken zult,
Wordt onze batterij gevuld,
En u ten offer afgeschoten. (bis.)

Toi, monté au premier rang
Dans notre temple ! toi, parure
Et pilier de nos sanctuaires ;
Dont le coeur bat pour l'amour fraternel !
Pour tout le bien que nous tenons de toi,
Et que tu nous donneras encore,
Notre batterie est tirée
En ton honneur.

Retour au sommaire de Davidson :

Retour au sommaire du XIXe :