Ronde pour un Banquet

 

Ce cantique figure aux pages 9-10 du chansonnier de la Paix Immortelle. Il n'y a pas d'air indiqué.

On trouve la même chanson aux pp. 209-10 du Code Récréatif des Francs-Maçons de Grenier, sous le même titre Ronde pour un Banquet, mais avec en plus la mention Paroles du Frère L., musique du Frère Lefèvre (il s'agit certainement de Jean-Sébastien Lefèvre, qui est mentionné ici en tant que membre de cette Loge et de l'Académie Impériale de Musique ; c'était donc un compositeur occasionnel).

                 

RONDE

POUR UN BANQUET.

 

 

Alignons nos canons ensemble,
Pour célébrer le nœud qui nous unít ;
C'est la vertu qui nous assemble
Dans ce Temple qu'elle a construit.
Trinquons tous, buvons à nos frères,
Ici présens, ou qui sont loin de nous,
Et que sur les deux hémisphères
S'entende ce refrain si doux.         Bis.

 

Allumons la poudre vermeille,
Et faisons le plus pétillant des feux ;
Avec la foudre de la treille,
Nous abattrons les envieux.
Mais trinquons, buvons à nos frères,
Ici présens, etc.

 

C'est la source d'où la lumière
Vient rejaillir sur chaque Franc-Maçon ;
En s'élançant du fond du verre,
Elle illumine sa raison.
Trinquons donc, buvons à nos frères,
Ici présens, etc.

 

Mais toujours chez nous la Sagesse
Vient diriger et conduire nos pas ;
De nos Temples c'est la Prêtresse,
Elle préside à nos repas.
Nous trinquons pour boire à nos frères,
Ici présens, etc.

 

Que je plains un pauvre profane
Qui, se vautrant dans les chemins perdus,
Sans nous connaître nous condamne,
Et ne peut suivre nos vertus !
Trínquons tous, buvons à nos frères,
Ici présens, etc.

 

Qu'il demeure dans ses ténèbres,
Et contemplons le pur éclat du jour;
Pour nous les vertus sont célèbres,
Elles ornent notre séjour.
Ah ! buvons, etc.

Retour au sommaire de la Paix Immortelle :