Air de la romance de Joseph

Cliquez ici pour entendre un MP3 de cet air, établi à l'aide de cette page du site NEUMA.

L'air A peine au sortir de l'enfance est donné par la Clé du Caveau, avec le titre alternatif Air de la romance de Joseph, sous le n° 704.

La romance de Joseph est un air de Méhul, tiré de l'opéra-comique (1807) Joseph ou La légende de Joseph en Égypte et dont le texte commence par :

A peine au sortir de l'enfance
Quatorze ans au plus je comptais
Je suivis avec confiance
De méchants frères que j'aimais,
Dans Sichem au gras pâturage,
Nous paissions de nombreux troupeaux ;
J'étais simple comme au jeune âge,
Timide comme mes agneaux. 

Cet air a fait l'objet de variations par Weber, Jadin, Offenbach et Franz-Xaver Mozart, et a plus tard été plagié par le Horst-Wessel-Lied nazi.

 chanson(s) de ce site utilisant cet air : 1

 

Retour au sommaire des airs profanes :

Retour au sommaire du Chansonnier :