J'ons un curé patriote

   Cliquez ici pour entendre l'air

Nous avons pu retrouver l'air indiqué par Bazot pour sa chanson Désaugiers, intitulé J'ons un curé patriote, dans le recueil Musique des chansons de Béranger publié à Paris (chez Perrotin) en 1853 (6e édition). Béranger l'a en effet utilisé pour deux de ses chansons, Le bon français (n° 36, p. 22) et Le sénateur (n° 3, p. 2). Ci-dessous, la deuxième de ces partitions (qui sont d'ailleurs identiques). On en trouvera une version avec accompagnement de piano par Francis Casadesus à la p. 6 d'une autre édition de ses chansons.

 

L'origine de cet air est dans la pièce de Barré et Desfontaines, Au Retour :

J'ons un curé patriote,
Un curé bon citoyen,
Un curé vrai sans-culotte,
Un curé qui n'fait qu'du bien.
Chaqu' paroissien trouve en lui,
Son modèle, son appui,
Et nos coeurs (ter) sont tous à lui.
Sont tous à lui {bis).

Désormais le presbytère,
Séjour de la liberté,
Par un froid célibataire.
Ne sera plus habité ;
Not' curé vivra chez lui
Et sans dîner chez autrui.
Il aura (ter) sa femme à lui,
Sa femme à lui (bis).

 

Retour au sommaire des airs profanes :

Retour au sommaire du Chansonnier :