Portrait d'un maçon

En cliquant ici, vous entendrez le fichier midi de la partition de C'est un enfant harmonisée par Casadesus.

C'est dans le n° 2 de L'Univers maçonnique (colonne 329) que nous avons trouvé ce texte, signé du Frère Etienne Jourdan.

L'air n'est pas ici mentionné.

Qu'est-ce qui caractérise un maçon, aux yeux d'un Frère de cette époque ? C'est avant tout d'être un joyeux compagnon, sachant boire (sans exagération) et partager ; mais il est aussi (avec discrétion) philanthrope, et suffisamment philosophe pour ne pas craindre la mort (ici personnifiée par Atropos) ...

 

Il s'agit en fait d'une chanson déjà publiée dans la Lyre maçonnique pour 1813, pp. 94-6, avec le même nom d'auteur mais sous le titre plus explicite Les signes, paroles et attouchements ou la vraie manière de reconnaître un maçon. Mais cette édition originale contenait (après le 3e ci-dessus) un couplet de plus, qui a visiblement été écarté lors de la réédition de 1836, puisqu'il faisait allusion (de manière il est vrai quelque peu cavalière) aux Loges d'Adoption, qui à cette époque ne faisaient plus guère partie du maçonniquement correct :

Comme c'est le couplet où il est question d'attouchement, on comprend que le titre initial n'ait plus pu être utilisé.

Mais cette édition originale nous donne également la référence d'air qui manquait à la réimpression, puisqu'elle mentionne Air : C'est un enfant.

Voir à propos de cet air.

Retour au sommaire de l'Univers maçonnique :

Retour au sommaire de la Lyre 1813 :