We meet upon the Level

1. textes

 Cliquez ici pour entendre le début de l'enregistrement correspondant à la première partition

Ce poème du Dr. Rob Morris (1818-1888) figure (p. 10) dans son recueil d'Odes for masonic occasions. Il l'a composé en août 1854.

En voici le texte, suivi d'une traduction par Annie R., que nous remercions de sa collaboration.

 

image d'époque (mais manifestement retouchée ultérieurement par l'ajout d'un tablier) empruntée à une page du site Imagekind.

We meet upon the Level, and we part upon the Square,
What words of precious meaning those words Masonic are.
Come let us contemplate them, they are worthy of deep thought,
With the highest and the noblest, and the rarest they are fraught.

CHORUS

We meet upon the Level, we meet upon the Level,
We meet on the Level and part on the Square.

We meet upon the Level, though from every station come:
The rich man from his mansion, and the poor man from his home;
The one must leave his wealth and state outside the Mason's door,
The other finds his true respect upon the checkered floor.

We part upon the Square, for the world must have its due;
We mingle with the multitude, a faithful band and true:
But the influence of our gatherings in memory is green,
And we long upon the Level to renew the happy scene.

There's a world where all are equal we are hurrying toward it fast,
We shall meet upon the Level there, when the gates of death are past,
We shall stand before the Orient, and our Master will be there,
To try the blocks we offer by His own unerring Square.

We shall meet upon the Level, but never thence depart;
There's a Mansion-'tis all ready for each trusting, faithful heart­
There's a Mansion, and a welcome-and a multitude is there,
Who have met upon the Level and been tried upon the Square.

Let us meet upon the Level, then, while labouring patient here:
Let us meet and let us labour, though the labour be severe;
Already in the Western Sky the signs bid us prepare
To gather up our Working Tools, and part upon the Square!

Hands round, ye brother Masons, form the bright, fraternal chain,
We part upon the Square below, to meet in Heaven again.
O! what words of precious meaning those words Masonic are. 
We meet upon the Level and we part upon the Square!

Nous nous rencontrons sur le Niveau et nous quittons sur l'Equerre, 
Qu'elles sont de signification précieuse, ces paroles maçonniques.
Contemplons-les, elles sont dignes d'être méditées, 
Chargées de ce qui est le plus élevé, le plus noble et le plus rare.

CHOEUR

Nous nous rencontrons sur le Niveau, nous nous rencontrons sur le Niveau,
Nous nous rencontrons sur le Niveau et nous quittons sur l'Equerre.

Nous nous rencontrons sur le Niveau, bien que venus de tout échelon :
De sa noble demeure l'homme riche, de son foyer le pauvre.
L'un doit laisser ses biens et son rang à la porte du Maçon, 
L'autre sur le pavé mosaïque trouve son vrai respect.

Nous nous quittons sur l'Equerre, car le monde réclame son dû ;
Groupement confiant et fidèle, nous participons à la multitude :
Mais l'influence de nos tenues reste fraîche à la mémoire,
Et sur le Niveau nous désirons renouveler la scène heureuse.

Il existe un monde où tous sont égaux et nous nous empressons d'y aller d'un bon pas,
Lorsque les portes de la mort sont dépassées, nous nous y rencontrerons sur le Niveau,
Nous nous tiendrons devant l'Orient et notre Maître s'y trouvera,
Pour éprouver par Son Equerre infaillible les blocs que nous offrons.

Nous nous rencontrerons sur le Niveau, mais jamais ne nous en écarterons;
Il existe une noble demeure – elle est toute prête pour chaque coeur confiant et fidèle,
Il existe une noble demeure et un accueil – et une multitude s'y trouve,
Qui s'est rencontrée sur le Niveau et sur l'Equerre a été éprouvée.

Rencontrons-nous donc sur le Niveau, en travaillant patiemment ici :
Rencontrons-nous et travaillons, bien que le travail soit sévère ;
 Au ciel de l'Occident, déjà, les signes nous enjoignent de nous préparer
A rassembler nos Outils de Travail et nous quitter sur l'Equerre !

Les mains en cercle, Frères Maçons, formez la chaîne brillante et fraternelle,
Nous nous quittons ici-bas sur l'Equerre, pour au Ciel nous rencontrer à nouveau.
Ah ! Qu'elles sont de signification précieuse, ces paroles maçonniques.
Nous nous rencontrons sur le Niveau et nous quittons sur l'Equerre !

On pouvait en trouver une version quelque peu différente (et d'un style plus religieux), ainsi que sa traduction, dans une page de chansons recueillies et traduites par le Frère Gérard Gefen qui se trouvait dans le chapitre Travaux du site de la Loge William Preston de la Loge Nationale Française

Selon Gefen (p. 204), la popularité de ce texte s'explique par le fait qu'il reprend les thèmes favoris du chansonnier maçonnique traditionnel

Il fut effectivement tellement apprécié qu'il en existerait pas moins de 15 versions musicales. Nous en avons trouvé 5, que, pour ne pas alourdir la présente page, nous avons regroupées dans des pages distinctes.

Other english-speaking songs

Retour au sommaire des chansons diverses du XIXe:

Retour au sommaire du Chansonnier :