Charles d'AVRAY

Cliquez ici pour entendre le début de sa chanson Le triomphe de l'anarchie, interprétée par René Binamé (CD 71-86-21-36 chez Arédjé) 

 

A toute loi je suis hostile,
Anarchiste invétéré

(extrait de sa chanson Viens chez moi)

Charles Henri JEAN dit d'AVRAY (1878 - 1960) décida de se servir de la chanson afin de mieux faire connaître l'Idéal anarchiste et jusqu'en 1914 il multiplia les conférences-débats entrecoupées de chansons. 

Il ouvrit ensuite un cabaret, Au bouquet de Montmartre

Il fut membre de la Loge parisienne (à Pantin) l'Equité du Grand Orient de France.

 

Anarchisme et Franc-maçonnerie

Pas mal d'anarchistes célèbres (dont Proudhon, Eugène Pottier, Bakounine, Elisée Reclus, Jules Vallès, Jean-Baptiste Clément, Francisco Ferrer, Louise Michel, ...) ont été maçons.

La chose peut sembler étonnante à ceux qui considèrent la Franc-maçonnerie comme une institution bourgeoise, très hiérarchisée et alliée fidèle de tout ordre établi (ce qu'elle est encore parfois, particulièrement dans les pays non latins).

Dans Le drapeau noir, l'équerre et le compas (cet ouvrage est maintenant accessible), le célèbre chansonnier Léo Campion (1905-1992), lui-même maçon et anarchiste, écrivait :

Si les Maçons anarchistes sont une infime minorité, la vocation libertaire de la Maçonnerie est indéniable ...elle est la seule association à laquelle puisse adhérer celui qui n'adhère à rien. 

Et, après avoir cité l'article premier (ci-dessous *) de la Constitution du Grand Orient de France, il commentait: 

Quel libertaire n'y souscrirait pas ? Quelle contradiction y pourrait-il trouver avec l'Anarchie? Pour les Anarchistes, comme pour les francs-maçons, le dénominateur commun est l'homme. Anarchisme et Maçonnerie sont basés tous deux sur une morale du comportement de l'homme. Tous deux prétendent à l'universalité. Tous deux associent, complémentairement et harmonieusement, l'individu au social.

(*) La Franc-Maçonnerie, institution essentiellement philanthropique, philosophique et progressive, a pour objet la recherche de la vérité, l'étude de la morale et la pratique de la solidarité; elle travaille à l'amélioration matérielle et morale, au perfectionnement intellectuel et social de l'humanité.
Elle a pour principes la tolérance mutuelle, le respect des autres et de soi­même, la liberté absolue de conscience.
Considérant les conceptions métaphysiques comme étant du domaine exclusif de l'appréciation individuelle de ses membres, elle se refuse à toute affirmation dogmatique.
Elle a pour devise: Liberté, Égalité, Fraternité.
 

 


 

Dans ce même livre, Léo Campion évoque comme suit la figure de Charles d'Avray :

Charles d'Avray, poète, chansonnier, compositeur, fut le chantre libertaire type.

Spécialisé dans la chanson sociale, s'accompagnant lui-même au piano, il avait fière allure avec ses longs cheveux rejetés en arrière, moulé dans une espèce de redingote romantique. Toute sa vie, en ville, il porta la cape et le chapeau à larges bords. Ses succès féminins furent nombreux. On aime ou on n'aime pas la chanson à thèse, mais on ne peut qu'estimer la foi de Charles d'Avray dans la romance humanitaire.

Tout jeune, Charles d'Avray avait été dreyfusard et il fut, avec Sébastien Faure, de toutes les bagarres contre le Sabre et le Goupillon.

Quelques années après, il chanta dans les cabarets montmartrois, avec l'anarchiste Gaston Couté, le Frère Aristide Bruant, Xavier Privas, le Frère Montéhus, Dominique Bonnaud.

Il figura en 1905 parmi les fondateurs de La Muse rouge, Groupe de propagande révolutionnaire par les arts, où en 1919 débutèrent Lucien Noël, qui devait devenir Noël Noël et André Isaac, le futur Pierre Dac.

 

Ci-dessous, le texte de sa chanson (dont vous entendez actuellement le début) Le Triomphe de l'Anarchie 

 

Tu veux bâtir des cités idéales,
Détruis d'abord les monstruosités:
Gouvernements, casernes, cathédrales,
Qui sont pour nous autant d'absurdités.
Dès aujourd'hui vivons le communisme,
Ne nous groupons que par affinités,
Notre bonheur naîtra de l'altruisme,
Que nos désirs soient des réalités.

Refrain

Debout! Debout! compagnons de misère,
L'heure est venue, il faut nous révolter,
Que le sang coule et rougisse la terre,
Mais que ce soit pour notre liberté.
C'est reculer que d'être stationnaire,
On le devient de trop philosopher.
Debout! Debout! Vieux révolutionnaire
Et l'Anarchie enfin va triompher,
Debout! Debout! Vieux revolutionnaire
Et l'Anarchie enfin va triompher.

Empare-toi maintenant de l'usine,
Du Capital ne sois plus serviteur,
Reprends l'outil et reprends la machine,
Tout est à tous, rien n'est à l'exploiteur.
Sans préjugés, suis les lois de nature
Et ne produis que par nécessité,
Travail facile ou besogne très dure
n'a de valeur qu'en son utilité.

au Refrain...

On rêve amour au delà des frontières,
On rêve amour aussi de ton côté,
On rêve amour dans les nations entières,
L'erreur fait place à la réalité.
Oui la patrie est une baliverne,
Un sentiment doublé de lâcheté,
Ne reste pas de la viande à caserne,
Petit soldat, mieux te vaut déserter.

au Refrain...

Tous tes élus fous-les à la potence,
Lorsque l'on souffre on doit savoir châtier,
Leurs électeurs fouaille-les d'importance,
Envers aucun il ne faut de pitié.
Eloigne-toi de toute politique,
Dans une loi ne vois qu'un châtiment,
Car ton bonheur n'est pas problématique,
Pour vivre heureux, Homme, vis librement.

au Refrain...

Quand ta pensée invoque ta confiance,
Avec la science il faut te concilier,
C'est le savoir qui forge la conscience,
L'être ignorant est un irrégulier.
Si l'énergie indique un caractère,
La discussion en dit la qualité,
Entends, réponds, mais ne sois pas sectaire,
Ton avenir est dans la vérité.

au Refrain...

Place pour tous au banquet de la vie,
Notre appétit, seul, peut se limiter,
Que pour chacun la table soit servie,
Le ventre plein, l'homme peut discuter.
Que la nitro, comme la dynamite
Soient là, pendant qu'on discute raison,
S'il est besoin, renversons la marmite !
Mais, de nos maux hâtons la guérison.

au Refrain... 

 

Le buste de Charles d'Avray au cimetière du Père Lachaise à Paris est l'oeuvre du sculpteur belge Hista (images empruntées au site d'Avray)

Retour à la table chronologique :

Retour à la table alphabétique :