Charles DUVERNOY 

vous entendez le début du 3e mouvement (Polonaise, Allegretto) de son concerto b° 3 en si bémol pour clarinette, interprété par Ron Samuels accompagné par le Collaborative Chamber Orchestra, sous la direction de James Meena (CD Koch 3-7186-2 H1)

 

Frère puiné de Frédéric Duvernoy, et né comme lui à Montbéliard, Charles DUVERNOY (1766-1845) reçut ses premières leçons de clarinette du maître de musique d'un régiment en garnison à Strasbourg, et entra dans un corps de musique militaire. En 1790, il s'installa à Paris et devint premier clarinettiste au Théâtre de Monsieur et au Théâtre Feydeau. A la fondation du Conservatoire en 1795, il en devint professeur. Il prit sa retraite en 1824. Il a laissé quelques pièces pour son instrument.

Dans l'article Clarinette de l'Encyclopédie de la Franc-Maçonnerie éditée en Pochothèque, Christine Naslin-Gaudin nous apprend qu'il fut membre de la très musicale Loge des Frères Unis Inséparables où il officia avec Taskin dans la Colonne d'Harmonie.

Retour à la table chronologique :

Retour à la table alphabétique :