Rossy

 Cliquez ici pour entendre le fichier midi de la chanson de 1830 mentionnée ci-dessous, séquencé par Christophe D.

Le Frère Rossy, de la Loge caennaise de la Constante Amitié, nous est connu comme le compositeur de la musique :

Sauf homonymie peu probable, il peut sans doute être identifié (malgré son jeune âge en 1818 - mais ce n'était pas inhabituel à l'époque ; on ne peut cependant écarter l'hypothèse qu'il s'agisse d'un autre membre d'une même famille de musiciens caennais) à celui que Fétis décrit comme suit dans son supplément :

ROSSY (Léopold-François SORMANI, dit), flûtiste et compositeur, né au Havre en janvier 1798, a exercé pendant longtemps le professorat à  Caen. Il a fait jouer, le 25 février 1847, sur le théâtre de cette ville, un grand opéra en trois actes, Isabelle, dont il avait écrit les paroles et la musique. Il a laissé en manuscrit deux autres opéras. Rossy a publié entre autres compositions : 1° Trois grands duos brillants pour deux flûtes, op. 1er Paris, Petibon ; 2° Trois récréations pour la flûte avec acc. de piano, Caen, l'auteur. Comme membre de l'Académie des sciences, arts et belles-lettres de Caen, il a fait paraître en 1845, dans les Mémoires de cette compagnie, un poème assez étendu, intitulé : la Musique. Cet artiste est mort à  Caen, le 23 mai 1852. 

Les Mémoires de l'Académie Royale des Sciences, Arts et Belles-Lettres de Caen (1843) mentionnent effectivement (p. 503), parmi les membres associés-résidants de cette Académie, L. ROSSY comme professeur de musique et signalent de lui (p. 483), parmi les ouvrages offerts à l'Académie, ses Trois récréations pour la flûte avec accompagnement de piano. Ils publient aussi sous sa signature (pp. 435-445) le long (et pompeux) poème mentionné par Fétis, la Musique. En 1848, il est mentionné (p. 480) comme membre titulaire.

Nous n'avons encore pu trouver aucune autre information le concernant.

Retour à la table chronologique :

Retour à la table alphabétique :