Les débuts des Elèves de Minerve

Le Miroir de la Vérité d'Abraham fait d'autant plus volontiers écho aux activités des Elèves de Minerve qu'Abraham lui-même en était le Vénérable.

C'est ainsi qu'on trouve à son volume 2 (1801-1802) 32 pages (216-47) consacrées à la cérémonie d'Installation de cette Loge, le 9 avril 1802, et modestement introduites comme suit par Abraham :

L'installation de la  Respectable Loge des Elèves de Minerve, dont j'ai le précieux avantage d'être le Vénérable, m'a paru, sans présomption, réunir la dignité et l'utilité qui doivent caractériser cette belle cérémonie. 

Ce compte-rendu comprend notamment (pp. 221-7) un discours en vers d'Abraham et les 4 textes suivants, chantés lors du Banquet :

Mais la Loge était déjà en activité avant cette installation, et Abraham reproduit aussi des Couplets chantés à la première Réunion de la Respectable Loge des Elèves de Minerve en banquet, le 13 février 1802 :

Remarque : quel lien y a-t-il entre cette Loge et celle des Elèves de la Nature ? Dans ce même Tome 2, Abraham, d'une part se présente comme le Premier fondateur et Vénérable de celle-ci (cfr frontispice et p. 73), et d'autre part publie un Tableau général des Loges françaises où il mentionne (pp. 198-9) les Elèves de la Nature comme constitués le 11 mars 1801 et ayant pour Vénérable le Frère Fox (la présence simultanée des deux Loges à ce tableau atteste en tout cas qu'elles ne peuvent être confondues, comme le fait Guénon - lequel, comme chacun sait, n'en est pas à une approximation près). Moins d'un an après les avoir créés, Abraham abandonne donc les Elèves de la Nature pour créer les Elèves de Minerve ...

Par ailleurs, dans l'ouvrage d'Alexandre Blondet, Petites et Grandes Révolutions de la Famille de Milly, on peut lire à ce sujet (p. 366) qu'en 1802 :

À Paris, ABRAHAM s'activait et délaissant les Elèves de la Nature, il venait de fonder une autre loge parisienne dont il serait encore une fois le vénérable, les Elèves de Minerve. Cette loge était de rit français. Elle fut installée le 9 avril 1802 en présence de ROËTTIERS, D’ANGEBAULT et de nombreux officiers, dont MERCADIER … Même si les Elèves de la Nature et les Elèves de Minerve semblent proches, elles n’étaient pas alors confondues et la démarche d'ABRAHAM, fondateur de deux loges en une année, reste étonnante.

Jeton LES ÉLÈVES DE MINERVE

 DES ÉLÈVES DE MINERVE ★. Bouclier ovale orné d’une tête de Méduse entre un rameau d’olivier et un rameau d’acacia. Au-dessus, un coq. Le tout dans une cordelette. 

Revers : ILLOS AD VERAM LUCEM SAPIENTIA DUCIT (La sagesse conduit ceux-là à la vraie lumière) / 5801. Monogramme EDM au centre d’un compas et d’une équerre entrecroisés entre le soleil et la lune. Le tout dans une couronne d’étoiles.

On notera les éléments communs (le coq, la tête de Méduse sur l'égide de Minerve) entre les jetons des Elèves de la Nature et des Elèves de Minerve.

Retour au sommaire du Miroir de la Vérité :