Couplets de Person

Cliquez ici pour entendre le MP3 correspondant à la première partition de cette page

La seule édition que nous connaissions de ces Couplets est à la p. 243 du volume 2 (1801-1802) du Miroir de la Vérité d'Abraham.

Ils font partie de l'ensemble de 4 cantiques présentés lors du Banquet ayant suivi l'installation des Elèves de Minerve, le 9 avril 1802.

L'air du Nouveau Lindor doit être celui-ci.

 Air du Nouveau Lindor.

 

Ici Minerve, inspirant l'a[l]légresse,
Dans tous les coeurs répand la volupté :
Du sentiment c'est le temple enchanté,
Où les plaisirs couronnent la sagesse.

 

J'y vois les arts autour de la Déesse,
Mêlant des fleurs aux immortels lauriers,
Et les vertus s'alignant aux guerriers,
Pour encenser l'autel de la Sagesse.

 

De votre gloire, instruits, je vous l'observe,
Mars et Thémis seront jaloux, morbleu !
Pour les venger, moi je fais triple feu,
A la santé des enfans de Minerve.

Par le Frère Person,

Membre de l'Athénée de Paris, des anciennes sociétés des arts et d'agriculture, etc.

Vénérable-Fondateur de la Loge de Mars et Thémis, à l'Orient de Paris.
(NDLR : nous ne savons pas grand'chose de cette Loge, qui est également mentionnée ici sur ce site)

Retour au sommaire du Miroir de la Vérité :