les Règlements maçonniques

 Cliquez ici (midi) ou ici (MP3) pour entendre l'air, emprunté au riche site La Révolution Française

La seule édition que nous connaissions de cette chanson, pleine d'enthousiasme et intitulée les Règlemens maçoniques, est en 1802 dans le volume 3 du Miroir de la Vérité d'Abraham (pp. 31-2, reproduites ci-dessous).

Quoiqu'elle soit de Delalande, le Vénérable de la Parfaite Union de Douai, nous ne l'avons en effet pas trouvée reproduite par la suite, même dans les chansonniers édités par cette Loge dans les années suivantes.

Quelques années plus tard, un cantique sur le même air et avec les mêmes incipit et structure sera proposé par Quillet, mais dans un style nettement moins sérieux.

Voir ici sur l'air.

                    

les Règlemens maçoniques

Air : Nous n'avons qu'un temps à vivre.

 

(Refrain)

Vive la Maçonnerie,
Tout en elle est volupté ;
On n'y connaît, de cette vie,
Que les plaisirs et la gaîté.

 1

Un Maçon, quand il entre en Loge,
Doit apporter joie et santé ;
A nos Règlemens il déroge,
S'il n'y joint prospérité.

Vive la Maçonnerie, etc.

 2

Mes amis, si quelques affaires
Ont dérangé vos intérêts,
Oubliez-les avec vos Frères,
Ne leur en parlez jamais.

Vive la Maçonnerie, etc.

 3

Fuyons ici la politique,
Elle blesserait nos statuts ;
Ne servons la chose publique,
Qu'en cultivant les vertus.

Vive la Maçonnerie, etc.

 4

Que jamais ces voûtes sacrées,
Contre un de nos Frères absens,
De nos discours ne soient blessées :
Loin d'ici les rnédisans.

Vive la Maçonnerie, etc.

 5

Banissons d'ici la Discorde,
C'est la mère de la fureur ;
Mais appelons-y Ia Concorde,
Avec elle est le bonheur.

Vive la Maçonnerie, etc.

 6

Hors d'ici, soyons toujours Frères ;
Mais jurons, avant d'en sortir,
De bien respecter nos mystères,
De ne jamais les trahir.

Vive la Maçonnerie, etc.

 

Par le Frère Delalande, Vénérable de la Respectable Loge
Ecossaíse de la
Parfaite-Union, Orient de Douai.

Retour au sommaire du Miroir de la Vérité :