Maurerfragen

En cliquant ici, vous entendrez un midi de cet air, emprunté à une page consacrée aux lieder dans un très riche site beethovenien, où il est séquencé par Fiorella e Armando Orlandi 

En cliquant ici, vous entendrez le début de l'air original, chanté par Peter Schreier accompagné par Walter Olbertz (coffret de 3 CD Beethoven Lieder édité par Brilliant Classics 93200)

 

Sur la musique de Der freie Mann, lied en do majeur pour chœur à l'unisson (WoO 117, 1792) de Beethoven, Wegeler a écrit ces paroles et ces Maurerfragen ont fait l'objet d'une édition par sa Loge d(es) F(rères) c(ourageux) à l'O(rient) d(e) Bonn :

 

Maurerfragen

1. 

Was, was ist des Maurers Ziel ?
Stets edler sich zu heben,
das Höchste zu erstreben,
frey von des Zufall's Spiel,
das ist des Maurers Ziel,
des Maurers schones Ziel !

2. 

Was, was will der Maurer Bund ?
Durch Beyspiel und durch Lehren,
der Menschheit Werth bewahren,
auf diesem Erde rund,
das will der Maurer Bund,
der Maurer Heil'ger Bund!

3. 

Wem neigt der Maurer sich ?
Wer wunde Herzen heilet,
Stets Trost zu bringen eilet,
Vergisst sein ganzes Ich.
Dem neigt der Maurer sich,
Der Maurer willig sich!

4. 

Wen kennt der Maurer nie ?
Wer seinen Lüsten frohnet,
Die inn're Stimme hohnet,
Herabsinkt bis zum Vieh,
Den kennt der Maurer nie,
Ihn kennt der Maurer nie!

5. 

Was presst des Maurers Herz ?
Das er so manche Zahren
Nicht stillen kann, nicht wahren.
So manchem tiefem Schmerz,
Das presst des Maurers Herz,
Des Maurers fühlend Herz!

6. 

Wann schlagt das Herz ihm warm ?
Wann er nach Maurerweise
Ganz unbemerkt und leise
Verrnindert Gram und Harm,
Dann schlagt das Herz ihm warm,
Das Herz ihm frohlich warm!

7. 

Wer lohnt des Maurers Thun ?
Der in der grau'sten Ferne
Die Welten, Spharen, Sterne,
Itzt gehen heisst, itzt ruhen.
Der lohnt des Maurers Thun,
Des Maurers edles Thun!

Questions maçonniques

1.

Quel est le but du Maçon ?
Se comporter toujours noblement,
Aspirer à la perfection,
Libre de tout hasard 
C'est cela le but du Maçon
Le but merveilleux du Maçon !

2.

Que veut l'Ordre maçonnique ?
sauvegarder la valeur de l'humanité
sur la terre entière
par l'exemple et l'éducation
C'est cela que veut l'Ordre maçonnique,
le saint Ordre maçonnique !

3.

A qui le Maçon fait-il la révérence ?
A celui qui guérit les plaies de l'âme,
Qui se hâte à soulager,
Qui s'oublie totalement.
C'est à lui que le Maçon fait la révérence
Et avec plaisir !

4.

Qui n'est pas connu du Maçon ?
Celui qui est esclave de ses passions,
Qui ne reconnaît pas sa voix intérieure
Qui s'avilit au niveau des animaux
Lui le Maçon ne le connaît pas,
Lui le Maçon ne le connaît pas !

5.

Qu'est-ce qui alourdit le cœur du Maçon ?
C'est qu'il ne peut ni préserver ni sécher 
Les larmes de toutes genres.
Tant de peines profondes 
Font mal au cœur du Maçon,
Au cœur compatissant du maçon !

6.

Quand le Maçon a-t-il chaud au cœur ?
Quand, à la façon maçonnique,
Il réduit tranquillement et sans bruit,
La colère et la haine de quelqu'un
Alors il a le chaud au cœur,
Son cœur bat vraiment d'allégresse !

7.

Qui gratifie les actes du Maçon ?
Celui qui dans l'infini commande
L'arrêt ou la marche des mondes, 
des étoiles et des sphères.
Lui gratifie le comportement du Maçon,
Le noble comportement du Maçon !

On trouve également cette partition aux pp. 158-9 (n° 34) du Dritte Melodien-Sammlung zum Vollständigen Gesangbuche fûr Freymaurer (1814), qui ne cite pas l'auteur du texte.

Comme on le voit, la partition ci-dessus donne également (n'oublions pas que la Loge est à ce moment francophone !) un texte français.

Ce n'est pas une pure et simple traduction du texte allemand, mais bien une réélaboration (parfaitement rimée) en vers français, comme on le voit ci-dessous :

Traduction en français du texte allemand de la partition

1.

Quel est le but du Maçon ?
Se comporter toujours noblement,
Aspirer à la perfection,
Libre de tout hasard 
C'est cela le but du Maçon
Le but merveilleux du Maçon !

2.

Que veut l'Ordre maçonnique ?
sauvegarder la valeur de l'humanité
sur la terre entière
par l'exemple et l'éducation
C'est cela que veut l'Ordre maçonnique,
le saint Ordre maçonnique !

3.

A qui le Maçon fait-il la révérence ?
A celui qui guérit les plaies de l'âme,
Qui se hâte à soulager,
Qui s'oublie totalement.
C'est à lui que le Maçon fait la révérence
Et avec plaisir !

4.

Qui n'est pas connu du Maçon ?
Celui qui est esclave de ses passions,
Qui ne reconnaît pas sa voix intérieure
Qui s'avilit au niveau des animaux
Lui le Maçon ne le connaît pas,
Lui le Maçon ne le connaît pas !

5.

Qu'est-ce qui alourdit le cœur du Maçon ?
C'est qu'il ne peut ni préserver ni sécher 
Les larmes de toutes genres.
Tant de peines profondes 
Font mal au cœur du Maçon,
Au cœur compatissant du maçon !

6.

Quand le Maçon a-t-il chaud au cœur ?
Quand, à la façon maçonnique,
Il réduit tranquillement et sans bruit,
La colère et la haine de quelqu'un
Alors il a le chaud au cœur,
Son cœur bat vraiment d'allégresse !

7.

Qui gratifie les actes du Maçon ?
Celui qui dans l'infini commande
L'arrêt ou la marche des mondes, 
des étoiles et des sphères.
Lui gratifie le comportement du Maçon,
Le noble comportement du Maçon !

Texte français donné par la partition 

1.

Quel, quel but a le Maçon ?
Agir avec noblesse
Et s'élever sans cesse
Vers la perfection,
C'est le but du Maçon,
Le seul but du Maçon ! 

2.

Que, que veut le Franc-maçon ?
Des vertus dans son temple,
Il veut donner l'exemple,
Plutôt que la leçon
C'est le voeu du Maçon,
Le seul voeu du Maçon !

3.

Qui plaît aux Franc-maçons ?
L'homme bon, charitable,
Dont la main secourable
Répand partout ses dons ;
C'est l'ami du maçon.
  

4.

Qui déplait au maçon ?
L'homme aux vices en bute
Plus semblable à la brute
Qu'à l'être de raison ;
C'est l'horreur du maçon.
 

5.

Quand gémit le maçon ?
Quand l'homme est dans la gêne,
S'il ne peut de sa peine
Adoucir le poison ;
Le coeur saigne au maçon.
  

6.

Quand jouit le maçon ?
Quand il porte en silence
Aux maux, à l'indigence,
Secours et guérison ;
Le coeur bat au maçon. 
 

7.

Qu'attendent les maçons ?
Un regard favorable
De l'auteur admirable
Des mondes des saisons ;
C'est l'espoir des maçons.
  

On voit qu'il y a même quelques nuances de sens (au 2e couplet, l'exemple et la leçon sont mis sur le même pied par le texte allemand, tandis que le texte français prône l'exemple plutôt que la leçon).

Les paroles originales, de Gottlieb Konrad Pfeffel (1736-1809), étaient les suivantes (et l'on comprend qu'elles aient pu enthousiasmer Beethoven, tant cet homme libre évoque le personnage de Florestan dans Fidelio) :

 Der freie Mann

1.

Wer, wer ist ein freier Mann?
Der, dem nur eig'ner Wille 
Und keines Zwingherrn Grille
Gesetze geben kann;
Der ist ein freier Mann!
Ein freier, freier Mann!

2.

Wer, wer ist ein freier Mann?
Der das Gesetz verehret,
Nichts tut, was es verwehret,
Nichts will, als was er kann;
Der ist ein freier Mann!
Ein freier, freier Mann!

3.

Wer, wer ist ein freier Mann?
Dem nicht Geburt noch Titel,
Nicht Sammtrock oder Kittel
Den Bruder bergen kann;
Der ist ein freier Mann!
Ein freier, freier Mann!

4.

Wer, wer ist ein freier Mann?
Der, in sich selbst verschlossen,
Der feilen Gunst der Grossen
Und Kleinen trotzen kann;
Der ist ein freier Mann!
Ein freier, freier Mann!

5.

Wer, wer ist ein freier Mann?
Der fest auf seinem Stande,
Auch selbst vom Vaterlande
Den Undank dulden kann;
Der ist ein freier Mann!
Ein freier, freier Mann!

6.

Wer, wer ist ein freier Mann?
Der, muß er Gut und Leben
Gleich für die Freiheit geben,
Doch nichts verlieren kann;
Der ist ein freier Mann!
Ein freier, freier Mann!

7.

Wer, wer ist ein freier Mann?
Der bei des Todes Rufe
Keck auf des Grabes Stufe
Und rückwärts blicken kann;
Der ist ein freier Mann!
Ein freier, freier Mann!

L'homme libre

1.

Qui, qui est un homme libre ?
Celui qui suit sa conscience et pas 
Les caprices d'un tyran ;
Lui est un homme libre !
Un homme libre, libre !
 

2.

Qui, qui est un homme libre ?
Celui qui respecte la loi et ne rien
Fait qui la contredit
Qui ne veut que ce qu'il peut ;
Lui est un homme libre !
Un homme libre, libre !

3.

Qui, qui est un homme libre,
Celui chez qui ni la
naissance, ni le titre, ni le vêtement
ne peut cacher le Frère ;
Lui est un homme libre !
Un homme libre, libre !

4.

Qui, qui est un homme libre ?
Celui qui, ne comptant que sur soi, 
Peut résister aux corruptions 
de la part des puissants et des faibles ;
Lui est un homme libre !
Un homme libre, libre !

5.

Qui est un homme libre ?
Celui qui peut soutenir une opinion
Et qui peut tolérer même 
l'ingratitude de la patrie ;
Lui est un homme libre !

Un homme libre, libre !

6.

Qui est un homme libre ?
Celui qui, même en perdant la vie
et ses biens pour la liberté, 
ne peut rien perdre ;
Lui est un homme libre !
Un homme libre, libre !

7.

Qui est un homme libre ?.
Celui qui à la fin de sa vie,
A un pas de la tombe,
Peut se retourner hardiment et sans peur ;
Lui est un homme libre !

Un homme libre, libre !

Freimaurer Kantaten & Lieder

Retour au sommaire des chansons diverses du XIXe :

Retour aux lieder beethoveniens :