Cantique pour le Solstice d'Hiver

  Cliquez ici (midi) ou ici (MP3)  pour entendre l'air Mon père était pot

 

A:. L:. G:. D:. G:. A:. D:. L'U:.

Fête du Solstice d'Hiver,

Célébrée dans la R :. L :. de St. Jean, sous le titre distinctif de la Réunion des Amis du Nord, 
à l' O:. de Bruges, le
31e. jour du 10e. mois de l'an de la V:. L:. 5820 (31 Décembre 1820 st. v.)

CANTIQUE

Chanté au Banquet de cette Fête, par l'Auteur le F :. DEBEAUNE (L. J.) R :. +:., 
Orateur de ce R:. Atel:.

AIR : Mon Père était pot

Les quatre premiers vers de chacun des couplets ci-dessous doivent se chanter sur l'air des couplets de Mon père était pot, et les six derniers sur celui de son refrain.

 Le tems, qui d'un pas régulier,
Doit parcourir l'espace,
En planant sur notre atelier,
Semble nous faire grâce ;
Mais toujours marchant,
Tout en cheminant,
Il trace la journée ;
Et déjà sa main
Marque sur l'airain
La fin de cette année.

A ce vieillard nous devons tous
L'instant qui nous rassemble ;
Avec délices livrons-nous
Au plaisir d'être ensemble.
De l'an qui finit,
Mettons à profit,
La dernière journée ;
De sages maçons
Trouvent des leçons
Dans la fin de l'année.

Du roi de la terre et des cieux
Célébrons la puissance ;
Par des cantiques harmonieux
Chantons sa bienfaisance :
Gloire au créateur,
Au dispensateur
Des heures, des journées !
C'est en l'adorant
Qu'un être pensant
Commence les années.

 

De l'Art royal, Dieu de bonté,
Protège les mystères ;
Accorde la paix, la santé
A chacun de nos frères.
Pour qu'ils soient heureux,
Nos sincères voeux
Couronnent la journée ;
Et, cet " aimons-nous, "
Ce refrain si doux,
Est le chant de l'année.

Frères! Ecoutez la leçon
Du Dieu qui nous éclaire ;
Ce Dieu nous dit : sois juste et bon,
et tu sauras me plaire :
Ce sont les bienfaits
Qui rendent parfaits,
Répands-les par journée ;
Avec ce secret,
On vit sans regret,
On remplit bien l'année.

Fesons feu de tous nos canons,
Que la poudre pétille!
Trois fois heureux sont les maçons,
Quand ils sont en famille.
Que sont les grandeurs,
Au prix des douceurs
D'une heureuse journée ?
C'est, à mon avis,
Entouré d'amis
Qu'on finit bien l'année.

 

Une fête sans lendemain
Ne fut jamais complète;
Restons ici jusqu'à demain,
Pour la rendre parfaite :
par mille faveurs,
Par un noeud de fleurs,
Lions ces deux journées ;
Au monde apprenons
Comment les maçons
Enchaînent les années.

L'homme, souvent, dès le berceau
N'a que peine et souffrance ;
Mais le sage d'un sort plus beau
Conserve l'espérance ;
Tout prêt à partir,
Et dans l'avenir
Lisant sa destinée,
Il va sans remords,
Voir les sombres bords,
Quand son heure est sonnée.

Hommage à Sa Majesté.

Des dieux clémens et protecteurs
Les bons Rois sont l'ouvrage :
GUILLAUME, des dieux bienfaiteurs
Est la vivante image.
Ce Roi plein d'honneur,
A notre bonheur
Consacre ses journées ;
Puisse le destin
Retarder sa fin
Par d'illustres années.

 NOTA. Dans sa tenue du même jour, la R :. L :.  de la Réunion des Amis du Nord, à l' O:. de Bruges, a décidé à l'unanimité, que le présent Morceau d'arch:. serait imprimé et distribué à tous les FF:. membres de ce R:. Atel:.

*   concernant cet hommage, voir la note historique à une autre page.

Retour au sommaire des chansons anciennes :

Retour au sommaire des Amis du Nord :