La Réunion des Amis du Nord

 

La Loge brugeoise La Réunion des Amis du Nord a publié sous forme de feuillets, autour de 1820, divers Cantiques écrits par le Frère  L. J. Debeaune sur des airs à la mode, et chantés par lui lors de festivités de la Loge. Pendant cette période, Debeaune occupa, comme mentionné aux feuillets correspondants, diverses fonctions dans cette Loge, mais on sait, par Wargny qui le mentionne en cette qualité à la p. 85 du  Tome VI (années 1825 à 28) de ses Annales chronologiques, littéraires et historiques de la maçonnerie des Pays-Bas à dater du 1er janvier 1814 (accessible via la digithèque des bibliothèques de l’Université Libre de Bruxelles), qu'en 1825 il en était le Vénérable.

Ces textes, dont la valeur littéraire est loin d'apparaître comme éminente, constituent cependant un précieux témoignage des moeurs maçonniques du temps. C'est à ce titre que nous leur avons réservé quelques pages.

Debeaune est l'auteur d'une autre chanson de ce site en 1818 et d'une autre encore en 1825.

Merci à feue Lucy PEE. qui a mis ces documents rares, figurant dans sa collection, à notre disposition.

Et merci aussi à ceux qui pourraient, grâce aux indications (malheureusement fort sommaires) mentionnées aux documents, identifier certains des airs sur lesquels doivent se chanter ces poèmes.

L'orthographe d'origine a été respectée.

Cinq de ces feuillets peuvent être consultés sur ce site :

Les Pierres Maçonniques (1818)

La Bienfaisance (1819)

Cantique pour le Solstice d'Hiver (1820)

La Fraternité et Hommage à l'aimable Verdure (sur le même feuillet, deux compositions de 1821) 

L'Acacia (1823) 

 

Retour au sommaire du XIXe :

Retour au sommaire du Chansonnier :