Fête du Roi de Rome à Alexandrie

 

On trouve dans le chansonnier maçonnique de nombreux témoignages de l'enthousiasme entretenu dans les Loges - notamment sur la vive incitation du Grand Orient - à l'occasion de la naissance, le 20 mars 1811, du Roi de Rome.

En voici un témoignage supplémentaire : la BNF a mis en ligne ce Précis des Travaux de la Respectable Loge de St Jean d'Écosse sous le titre distinctif des amis de Napoléon le Grand du parfait Accord à l'Orient d'Alexandrie relatifs à la naissance du Roi de Rome et à la fête de l'ordre de St Jean d'Eté 5811.

Alexandrie était la préfecture du département de Marengo (un des cinq constituant le Piémont). 

C'est le Frère Brad, que nous connaissons bien, qui avait proposé cette initiative le 17 mai et qui fut un des principaux animateurs de la manifestation, le 24 juin.

On trouve au Tracé quelques textes chantés, les deux premiers pendant la cérémonie et les deux autres pendant le Banquet :

  • pp. 18-21 Cantate du Frère Brad
  • pp. 33-4 Trois Strophes du Frère Brad 
  • p. 48 Couplets du Vénérable après la Santé du Roi de Rome
  • pp. 50-52 Cantique Eloge de la Maçonnerie du Frère Brad.

Brad est également, ce jour-là, l'auteur d'un poème (pp. 35-40) sur la Saint-Jean et le récitant (p. 40) de son poème intitulé: Rome au berceau de son Roi, ouvrage présenté à Sa Majesté l'Empereur et Roi qui a daigné l'accueillir, et dont le Moniteur de France a fait une mention honorable, ainsi que, après la clôture pendant le café au jardin, de son poème Essai sur le nombre trois (pp. 53-71), qui allait être été édité à Alexandrie en 1811.

Retour aux chansons napoléoniennes :

Retour au sommaire des chansons diverses du XIXe :