Wenn die Seele heimwärts zieht

Cliquez ici pour entendre un fichier midi de l'air, emprunté à une page du site ScorSer

Cliquez ici pour entendre un fichier midi de l'air, emprunté à une page du riche site Deutsche Volkslieder

Cliquez ici pour voir la (très longue) liste d'interprétations de l'air original disponibles sur Youtube

Merci d'avance à qui voudrait bien fournir une traduction du texte

Ce cantique figure sous le n° 76 (pp. 80-1) au recueil Liederbuch für Freimaurer-Logen édité à Leipzig en 1888 par Tschirch et Fischer, où il fait partie de la série de 6 constituant le chapitre Trauerloge (Loge de deuil).

Il s'intitule Wenn die Seele heimwärts zieht (Quand l'âme retourne à la maison) et utilise la partition (visible par exemple ici, ici ou ici) du plus célèbre lied de Abt (op. 39, n° 1), Wenn die Schwalben heimwärts zieh'n (quand les hirondelles rentrent chez elles). 

Le nom de Lucius est mentionné comme auteur du texte et il nous semble désigner Friedrich Salomon Lucius, avocat à Borna, Vénérable en 1851 de la Loge Apollo (ci-contre) de Leipzig, auteur notamment en 1838 de Bundesgrüsse.

Nous n'avons pas trouvé sur le web d'autre édition de ce texte.

 

    

Freimaurer Kantaten & Lieder

Retour au sommaire des chansons diverses du XIXe :

Retour au sommaire du Chansonnier :