Ouverture à Emulation

En cliquant ici, vous entendrez un fichier mp3 de la première partition, séquencé par Christophe D. 

En cliquant ici, vous entendrez un fichier mp3 de la seconde partition, séquencé par Christophe D. 

Voici le texte de l'hymne chanté lors de l'ouverture des travaux au Rite Emulation, tel qu'il doit être exécuté dans les Loges pratiquant ce Rite, que ce soit dans les pays anglo-saxons ou en France (où il a été adopté par un certain nombre de Loges se réclamant du courant anglo-saxon qui se proclame régulier).

C'est son appartenance à ce Rite qui en explique le caractère extrêmement religieux, inimaginable dans la plupart des Loges francophones, pour qui l'absence de lien entre religion et maçonnerie est considérée comme un landmark.

Ci-dessous, le texte anglais original et (sources : 1, 2) deux versions françaises (ces traductions datent sans doute du XXe siècle puisque le Rite Emulation, en vigueur en Grande-Bretagne depuis le début du XIXe, ne semble pas avoir été utilisé en France avant le début du XXe) ; seule la première présente des rimes et une métrique semblable à celle du texte anglais.
 

Hail! Eternal! by whose aid
All created things were made; 
Heaven and earth Thy vast design; 
Hear us, Architect Divine!

May our work begun in Thee, 
Ever blest with order be; 
And may we when labours cease, 
Part in harmony and peace.

By Thy Glorious Majesty 
By the trust we place in Thee
By the badge and mystic sign
Hear us! Architect Divine!

So mote it be

Eternel auteur du monde
Où grâce à toi tout abonde
Terre et ciel sont ton dessein
Grand Architecte Divin.

Fais qu’en nos travaux, la Foi,
Pour l'ordre enseigne ta Loi,
Qu’après la Cérémonie,
Règnent la paix et l’harmonie.

Par Ta Majesté insigne,
Par nos symboles et signes,
Exauce nos voeux humains,
Grand Architecte Divin.

Ainsi soit-il !

O Éternel, Toi grâce à qui
Toute chose créée fut faite,
Ciel et terre, Ton grand dessein,
Écoute-nous, divin Architecte !

Que toujours nos travaux, ouverts en Ton nom
Soient conduits dans la faveur de l'ordre
Et puissions-nous, lorsqu'ils s'achèvent,
Nous séparer dans la paix et la concorde.

Par Ta glorieuse Majesté,
Par la foi que nous avons en Toi,
Par l'insigne et le signe secret,
Écoute-nous, divin Architecte !

Ainsi soit-il !

Ci-dessous la partition de Charles Lee Williams, qui la fait figurer à la p. 4 du recueil d'hymnes qu'il a publié en 1890 pour sa Royal Gloucestershire Lodge n° 839.

On connaît d'autres partitions (généralement anonymes) pour ce texte, notamment celle-ci qui figure (p. 3) au recueil Masonic lodge and chapter music :

On trouve encore ici une autre partition, accompagnée de MP3. 

On trouve différentes versions sonores sur Youtube, notamment ici ou ici

Other english-speaking songs

Retour au sommaire des chansons diverses du XIXe :

Retour au sommaire du Chansonnier :