Echelle d'Adoption

Tirée de la Lyre maçonnique pour 1812 (pp. 39-42), cette Echelle d'Adoption a été composée par Désaugiers.

Au XVIIIe, le ton des chansons destinées aux Loges d'Adoption n'était pas toujours exempt d'un zeste de marivaudage, qui reste cependant aussi discret qu'élégant. On voit ici qu'au XIXe, ce caractère devient plus insistant : la société a changé ...

Encore faut-il voir que Désaugiers est un homme non dépourvu d'esprit, alors que certains de ses émules seront nettement plus plats.

Pour ce qui concerne les divers airs utilisés dans ce pot-pourri :

Cette chanson a été reproduite, sans modification :

Retour au sommaire de la Lyre 1812 :

Retour au sommaire de la Lyre 1830 :