Couplets pour la fête d'Hippolyte 

Tirée de la Lyre maçonnique pour 1812 (pp. 208-10), une des innombrables chansons en l'honneur du Frère Hippolyte Merché-Marchand. Celle-ci est de Brazier, qui était membre de la même Loge, la Parfaite Réunion.

Voir l'air mentionné (dont la structure est absolument pareille), qui ne date que de 1811.

Retour au sommaire de la Lyre 1812 :

Retour au sommaire du Chansonnier :