3e Santé du Banquet pour la Fête du Vénérable Lafon

à la Paix Immortelle (1809)

Cliquez ici (midi) ou ici (mp3) pour entendre l'air Du petit mot pour rire d'après la partition du recueil Renan

Cliquez ici (midi) ou ici (mp3) pour entendre le fichier de la partition de l'air Femmes, voulez-vous éprouver, séquencé par David C.

La troisième des 7 Santés tirées lors du Banquet (pp. 25-38 des Extraits du Livre d'Architecture) consécutif à la Fête du Vénérable Frère Lafon, le 27 juillet 1809 à la Loge de la Paix immortelle, a été celle du Vénérable Lafon lui-même.

Deux couplets ont été chantés à cette occasion.

Le premier, qui est du Frère Semen, est exemplatif de la vénération vouée, à cette époque, à des Vénérables comme Lafon ou, plus encore, Merché-Marchand.

Guillaume-François Semen

Guillaume-François Semen (1782-1813) figure ici en 1806 au Tableau de la Loge (ces données sont reprises au fichier Bossu) en tant que graveur de géographie au dépôt de la guerre.

On peut lire ici son éloge funèbre.

Fils d'un maître graveur et éditeur (Louis-René-Pierre Semen), il était le frère d'Auguste-René Semen (1781-1862), imprimeur-éditeur à Moscou.

Son oeuvre la plus célèbre est la Carte d'Europe où sont tracées les limites des empires (...) d'après les derniers traités de Paix, composée de six planches.

Voir ici sur l'air Du petit mot pour rire.

AirDu petit mot pour rire.

Buvons un coup à sa santé,
Un à son aimable gaîté,
Un à sa bienfaisance ;
Mais s'il fallait à ses vertus
Payer de semblables tributs,
Nous boirions bien, nous boirions bien
Tous les vins de la France.....

Le second, qui est du Frère Girault (d'après un Tableau de la Loge, il s'agit de Jean-Baptiste-Antoine Girault, Économe de l'Hospice des Orphelins, né à Boulogne-sur-Mer), énonce un voeu de (quasi)-immortalité, comme dans plus d'une chanson à l'époque (voir par exemple ici ou ici).

Voir ici sur l'air Femmes, voulez-vous éprouver ?

           

Air : Femmes, voulez-vous éprouver ?

Dans ce temple de Salomon,
Temple si saint, si respectable,
Chacun de nous, en vrai Maçon,
Fait des vœux pour son Vénérable 
Pour prix de ses rares vertus,
Au ciel je demande la grâce
De le voir, dans trente ans et plus,
                    Encore occuper cette place.            (Bis.)

[ndlr : nous ne reproduisons pas la note de bas de page, qui confirme qu'il s'agit bien de Lafon]

Retour au sommaire des Santés du Banquet de la Paix Immortelle :