Air du Confiteor

L'air du Confiteor est donné (avec le titre alternatif Mon père, je viens devant vous) par la Clé du Caveau (3e édition) sous les numéros 742 et 743 respectivement pour l'air ancien et l'air moderne.

La page le prêtre exilé du riche site de Christian Souchon propose, séquencé par lui-même, un fichier midi (cliquez ici pour l'entendre) pour Mon père, je viens devant vous, fichier correspondant à la partition ci-dessous :

Cette partition est bien, à quelques enjolivements près, celle du n° 743 de la Clé du Caveau.

Dans Chansons maçonniques des 18e et 19e siècles (ABI éd.), Ligou propose (p. 37) une partition qu'il dit avoir recopiée sur le 743, mais qui bizarrement en diffère quelque peu.

Une version encore différente de Mon père, je viens devant vous est donnée dans le Tome XIV des oeuvres choisies de Lesage :

 

Cliquez ici pour en entendre le fichier midi, tel qu'il est donné dans une page du riche site Littérature et Comédie, auquel nous l'avons emprunté.

Signalons aussi que la Clé du Caveau donne sous le n° 292 (cliquez ici pour l'entendre) un air portant le titre air des confessions, ou je viens devant vous. Cet air est encore différent des précédents, mais il coïncide avec celui donné par Naudot à sa page 60.

Enfin, la Clé du Caveau donne sous le n° 83 un autre air je viens devant vous, dit aussi c'est le gros (ou le biau) Thomas.

Chanson(s) de ce site utilisant cet air : 1, 2, 3

 

Retour au sommaire des airs profanes :

Retour au sommaire du Chansonnier :