Elle aime à rire, elle aime à boire 

Cliquez ici (midi) ou ici (MP3) pour entendre l'air dans la version des Chants et chansons populaires de la France

Cliquez ici (midi) ou ici (MP3) pour entendre l'air dans la version de Béranger

L'air Elle aime à rire, elle aime à boire est donné (sous ce titre ou sous celui Amour, laisse gronder ta mère) par la Clé du Caveau sous le numéro 1073 :


On en trouve une autre partition (avec un décalage de ton) à une autre page de ce site.

Béranger a utilisé cet air pour sa célèbre chanson (1820) Le Vieux Drapeau

Nous avons emprunté à une page d'un site napoléonien cette partition du Vieux Drapeau.

Elle aime à rire, elle aime à boire est également connu sous le nom d'Air de Fanchon ou sous celui de Amis, il faut faire une pause. Nous avons trouvé une partition (dont vous entendez le fichier midi) de l'Air de Fanchon dans les Chants et chansons populaires de la France sur le site de la BNF

On trouve notamment, avec sa partition, une version à quatre voix de l'Air de Fanchon (destinée à une chorale) sur la page Fanchon de la Chorale de l'ULB, page où Xavier Hubaut analyse en détail l'historique de la chanson et signale notamment :

Le timbre est celui de Amour, laisse gronder ta mère : cet air ancien, répertorié sous le n°1073 de La Clé du Caveau de 1830, est celui d'une ronde dont le refrain est : Elle aime à rire, elle aime à boire....
L'air avait déjà acquis une très large popularité, au point qu'il est mentionné dans plusieurs recueils du XVIIIe sous le titre "Elle aime à rire, elle aime à boire...".

On peut également entendre la chanson sur YouTube.

Chanson(s) de ce site utilisant cet air : 1 + 2  + 3 + 4 + 5

Le cantique de Jouenne, Ah ! combien mon âme est ravie ! l'utilise également.

 

Retour au sommaire des airs profanes :

Retour au sommaire du Chansonnier :