Jean-Chrétien Bach

En cliquant ici, vous entendrez sa Fughetta en G (fichier midi de 2 Ko pour 53" du site Karadar)

En cliquant ici, vous entendrez le début du 3e mouvement (Allegro) de son concerto n° V pour orgue et orchestre, interprété par Stephen Farr accompagné par le London Bach Consort (CD Meridian CDE 84295)

 

portrait de Jean-Chrétien Bach par Gainsborough (au Liceo Musicale de Bologne).

De tous les fils musiciens de Jean-Sébastien Bach, Jean-Chrétien (1735-1782) est le seul dont l'appartenance à la Franc-Maçonnerie soit certaine (celle de son frère Carl-Philipp-Emmanuel n'est pas établie, quoiqu'il ait, selon Paul Nettl, composé de la musique maçonnique).

Après avoir vécu, à partir de 1754, en Italie, où il composa de la musique d'église, puis des opéras qui eurent un grand succès, il s'installa à Londres en 1763. Avec son ami le gambiste Carl-Friedrich Abel, il y créa dès 1764 une société de concerts. 

Tous deux participèrent au concert inaugural du Masonic Hall le 23 mai 1776 puis furent admis à la Loge The Nine Muses "avec dispense de tout droit à acquitter".

Jean-Chrétien y fut reçu, fait Compagnon et fait Maître le même jour : le 15 juin 1778.

Son neveu et élève Wilhelm Friedrich Ernst fut également maçon.

Retour à la table chronologique :

Retour à la table alphabétique :