Plane

Jean-Marie Plane (1774 - après 1827) fut harpiste, pédagogue, compositeur, éditeur et marchand d'instruments.

Voici ce qu'en dit Fétis (t. 7, p. 69) :

PLANE (Jean-Marie), harpiste et professeur d'harmonie, né à Paris, en 1774, s'est fait connaître depuis 1798 jusqu'en 1827 par la publication d'environ trente œuvres de sonates pour la harpe (nos 1 à 8), d'études (trois cahiers), de fantaisies (nos 1 à 10), de nocturnes et de variations. Ces ouvrages, qui d'abord ont paru chez l'auteur, sont ensuite devenus la propriété de Frey, et en dernier lieu de M. Richault. On a aussi de cet artiste un Cours d'harmonie divisé en douze leçons claires et faciles ; Paris, Richault, in-fol. de cinquante-trois pages.

Pierre-François Pinaud, déjà auteur de l'ouvrage (prix littéraire 2009 de la maçonnerie française) Les musiciens francs-maçons au temps de Louis XVI, et qui consacrera une notice à Plane dans son prochain livre Les Musiciens francs-maçons au temps de Napoléon, a eu l'amabilité de déjà nous communiquer les informations qu'il a découvertes sur son appartenance maçonnique : Membre de la loge Sainte- Thérèse des Amis de la Constance, et de son Chapitre en 1805-1806.

Nous l'avons trouvé mentionné comme Frère, une fois comme compositeur et une fois comme interprète :

Cantique sur l'Espérance en 1802

 cantate pour la Loge Isis en 1819

Retour à la table chronologique :

Retour à la table alphabétique :