Les Arts et l'Amitié

 

La Loge parisienne des Arts et l'Amitié est parfois confondue (il semble que par moments elles aient eu des membres en commun) avec la Loge des Artistes. Bésuchet (qui mentionne qu'elles avaient toutes deux une loge chapitrale) les distingue pourtant en donnant pour la première la date de fondation (p. 387) du 3 mai 1806, contre le 22 juin 1997 (p. 389) pour la seconde.

Elle n'est pas à confondre non plus avec ses homonymes d'Aix-en-Provence, ni de Louviers (installée en 1805) ni évidemment de Nantes (beaucoup plus récente).

On peut lire ici que Bésuchet la présida pendant 12 ans, ce qui explique sans doute que dans son vol. 2 il reproduit (pp. 391-424) plusieurs morceaux d'architecture émanant de cette loge.

En furent également membres Gabriel Foignet, Pradel (qui composa pour la loge ce cantique et celui-ci, figurant au volume 3 des Annales maçonniques de Caillot) et Boieldieu

Une Ronde maçonnique de Chapon pour cette Loge figure à la p. 239 du volume 7 des mêmes Annales.

Médaille du chapitre associé à la Loge 

(voir ici une autre image de cette médaille)

Retour au sommaire des Loges :

Retour à l'entrée du musée :