Le Feu maçonnique

  Cliquez ici (midi) ou ici (MP3)  pour entendre l'air

La plus ancienne version que nous connaissions de cette chanson est aux pp. 127-9 du volume 8 des Annales maçonniques de Caillot.

On le trouve aussi aux pages 166-9 du Nouveau Code Récréatif des Francs-Maçons.

Quelques décennies plus tard, on les retrouvera aux pp. 105-7 du recueil d'Orcel de 1867. C'est à cette édition que correspondent les images ci-dessous.

Nous n'avons pas identifié le Frère Letenneur, qui est mentionné dans toutes les versions comme l'auteur, et qui est également le signataire d'une autre chanson (qui semble le désigner comme membre de la Loge écossaise de Jérusalem) du Nouveau Code Récréatif .

Voir l'air (qui est mentionné par toutes ces éditions) Mon père était pot.

  

Retour au sommaire du Recueil d'Orcel:

Retour au sommaire du Chansonnier :