Les amis sont toujours là (Ronde du Maçon d'Auber)

Nous ne disposons pas encore de fichier sonore pour cette partition, et serions particulièrement reconnaissant à qui pourrait en établir un.

Les amis sont toujours là est le dernier vers du premier couplet de la ronde du bon ouvrier dans l'opéra-comique d'Auber et Scribe, Le Maçon, créé à Paris le 3 mai 1825 :

Bon ouvrier, voici l'aurore 
Qui te rappelle à tes travaux ; 
Ce matin, travaillant encore, 
Le soir sera pour le repos. 
Tout seul on s'ennuie à l'ouvrage ; 
Pour l'abréger, on le partage. 
À ton aide chacun viendra ; 
Du courage, 
Du courage. 
Les amis sont toujours là ! 

L'air figure aux pp. 37 à 58 de la partition.

La Clé du Caveau le donne sous le n° 1991.

Vu son titre sans doute (et même si l'opéra n'a rien à voir avec la franc-maçonnerie), cet air connaîtra une certaine popularité dans les milieux maçonniques ; le 15 mars 1828 par exemple, il sera exécuté par l'harmonie au cours de la prestigieuse Fête d'Adoption de la Loge parisienne de la Clémente Amitié (cfr la p. 860 du Tome VI des Annales chronologiques, littéraires et historiques de la maçonnerie des Pays-Bas à dater du 1er janvier 1814 d'Auguste de Wargny).

chanson(s) de ce site utilisant cet air : 1, 2

Retour au sommaire des airs profanes :

Retour au sommaire du Chansonnier :