Le curé de Pomponne

 

Il semble exister plusieurs versions (fort voisines) de l'air le curé de Pomponne, qui selon le site officiel de la commune de Pomponne serait dû à Jean-Joseph Vadé, chansonnier et écrivain.

1. La Clé du Caveau (3e édition) donne, sous le n° 745, celle-ci, avec le titre alternatif Tant que l'homme désirera.

Cliquez ici pour l'entendre (fichier séquencé par Alain la Cagouille). 

2. Au Tome 2 des Chansons choisies avec les airs notés (Genève 1785), on trouve à la p. 130 une chanson sur cet air avec à la p. 246 (air 42) sa partition, qui est équivalente à celle ci-dessus.

3. Une autre est visible sur le site Chants populaires français, qui en donne la partition, le texte et deux fichiers midi, l'un avec l'air seulement, l'autre avec accompagnement, que vous pouvez entendre en cliquant respectivement ici et ici

Nanon s'est mise à genoux 
devant l'curé de Cone :
Quel péché avez-vous fait 
ma petite mignonne ?
J'ay ouy chanter 
Magnificat à nonne. 

4. Et sur le site J'ai vécu la Grande Peur de 1789 de l'Académie d'Orléans-Tours, nous avons trouvé le texte suivant (dont la métrique semble mieux correspondre à celle des Couplets faisant l'objet de la page Couplets aux détracteurs de l'Ordre) :

1. A confesse m'en suis allée
Au curé de Pomponne. (bis)
Le curé de Pomponn' m'a dit :
- Qu'avez-vous fait mignonne ?

(refrain)
Ah, il m'en souviendra, 
la rira,
Du curé de Pomponne ! (bis)

2. - Le plus grand péché que j'ai fait,
C'est d'embrasser un homme.
- Ma fille, pour ce péché-là,
Il faut aller à Rome !
(refrain)

3. - Dites-moi, Monsieur le Curé,
Faut-y qu'j'emmèn' mon homme ?
- Ah ! Vous prenez goût au péché,
Je vous entends, friponne !
(refrain)

4. - Embrassez-moi cinq ou six fois
Et je vous le pardonne.
- Ah vraiment, je m'en souviendrai !
La pénitence est bonne

5. Nous avons trouvé, sur une page (celle consacrée au Recueil d'Airs et Crâmignons et de Chansons populaires à Liége de Léonard Terry et Léopold Chaumont) du chapitre répertoire du site (d'une prodigieuse richesse !) les épinettes des Vosges, un fichier midi quelque peu différent des précédents, mais qui nous semble mieux correspondre à la métrique de ce dernier texte. Cliquez ici pour l'entendre. Voici la partition correspondante, dont le début est le même que celui donné par La Clé du Caveau :

chansons de ce site utilisant cet air : 1, 2 

La chanson ci-dessous utilise cet air ; elle provient du CD annexé à l'ouvrage de David Vergauwen, Maçonnieke chansons in negentiende-eeuws België (Liberaal Archief, 2017 ; p. 195)

Retour au sommaire des airs profanes :

Retour au sommaire du Chansonnier :