3 lieder de Hummel sur des textes de Goethe

 

Le 3 septembre 1825, la Loge Anna Amalia zu den drei Rosen à l'Orient de Weimar célébra une fête pour le 50e anniversaire du règne du Grand-Duc (ci-contre) Karl August de Saxe-Weimar (1758-1828), membre protecteur de la Loge et souverain éclairé.

Goethe écrivit pour la circonstance 3 poèmes (regroupés sous le titre Zur Logenfeier des dritten Septembers 1825), qui furent mis en musique par Hummel, membre comme lui de la Loge :

  1. Einmal nur in unserm Leben
  2. Laßt fahren hin das Allzuflüchtige!
  3. Nun auf und laßt verlauten

(NB : ces trois chansons de Goethe (Drey Gesänge von Göthe) de Hummel ne sont pas à confondre avec celles de Beethoven, op. 83).

Le livret accompagnant le CD Musik im Geiste der Freimaurerei (NiRo Music) mentionne à propos de ces lieder que leurs partitions manuscrites ont été retrouvées à la British Library de Londres par Heinz Sichrovsky et que après une première reprise de cette œuvre en 2011 à la Mozarthaus de Vienne, ceci est le premier enregistrement de ce livret de fête. Il faut cependant mentionner que le deuxième avait déjà fait, au siècle dernier, l'objet d'un enregistrement par Dietrich Fischer-Dieskau et que sa partition a fait l'objet d'éditions dès le XIXe siècle (ce qui, à notre connaissance, n'est effectivement pas le cas des deux autres).

 

Freimaurer Kantaten & Lieder

Retour au sommaire des chansons diverses du XIXe:

Retour au sommaire du Chansonnier :